Menu

L'ambassadeur d'Italie en RDC assassiné dans une attaque armée




Article à écouter en podcast

l__ambassadeur_d__italie_en_rdc_assassine_dans_une_attaque_armee.mp3 Luca Attanasio tué en RD Congo  (1.72 Mo)

L'ambassadeur d'Italie à Kinshasa a été tué par balles lors d'une attaque armée qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM). C’était lors d’une visite près de Goma dans l'Est de la République démocratique du Congo, selon des sources diplomatiques.

Gravement «blessé par balles à l'abdomen», l'ambassadeur Luca Attanasio «est décédé des suites de ses blessures», c’est ce qu’a déclaré une source diplomatique de haut rang à Kinshasa. Deux autres personnes ont également été tuées pendant l'attaque, selon le major Guillaume Djike, porte-parole de l'armée dans la région du Nord-Kivu, sans préciser l'identité des victimes. Il s’agirait du chauffeur et le garde du corps de l'ambassadeur, d'après plusieurs sources.

Le ministère italien des Affaires étrangères a fait part de sa profonde tristesse lorsqu’il a confirmé la mort de M. Attanasio ainsi que d’un militaire. Selon un communiqué, les victimes voyageaient en voiture «dans un convoi de la Monusco», la mission des Casques bleus présente en RDC depuis vingt ans.
Le président italien a, quant à lui, dénoncé une «attaque lâche». «La République italienne est en deuil pour ces serviteurs de l'État qui ont perdu leur vie dans l'exercice de leurs fonctions», c’est ce qu’a déclaré Sergio Mattarella en déplorant un «acte de violence».

L'attaque a eu lieu au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu en proie à la violence des groupes armés depuis plus de 25 ans. La région abrite le Parc national des Virunga, joyau naturel, touristique et menacé : Des dizaines de groupes armés se disputent le contrôle des richesses du sol et du sous-sol. Le parc est surveillé par 689 gardes armés, dont au moins 200 ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions, selon ses responsables.

Luca Attanasio avait 43 ans, il était ambassadeur en RDC depuis octobre 2019, après être arrivé dans le pays deux ans plus tôt en tant que chef de mission, selon sa biographie officielle. Il était entré dans la carrière diplomatique fin 2003, après des études de commerce à l'Université milanaise Luigi Bocconi. M. Attanasio avait démarré à la direction des Affaires économiques, avant de travailler sur les questions africaines et la coopération internationale. À l'étranger, il fut d'abord nommé chef de la section économique et commerciale auprès de l'ambassade de Berne (2006-2010), puis consul général à Casablanca au Maroc (2010-2013). Après un passage à Rome, il était aussi devenu conseiller à l'ambassade d'Italie au Nigeria en 2015.

Avec AFP








Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté