L'ODJ Média



L'état social, c'est aussi des politiques publiques en faveur des personnes handicapées


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 3 Avril 2024

Sous l'actuel gouvernement et conformement à la volonté Royale, une révolution silencieuse mais déterminée est en cours pour transformer la vie des personnes en situation de handicap au Maroc.



A lire ou à écouter en podcast :


Le gouvernement a doublé le budget destiné aux projets pour les personnes en situation de handicap, le portant de 250 millions à 500 millions de dirhams.

Au cœur de cette transformation se trouve une série de réformes structurelles visant à promouvoir les droits et à améliorer les conditions de vie de cette frange de la population. Aawatif Hayar, ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, est est en charge de décliner ses efforts, orchestrant une approche coordonnée avec divers départements pour consolider les politiques publiques en faveur des personnes handicapées. Ces politiques cherchent non seulement à faciliter l'intégration de ces individus dans la société mais aussi à renforcer leur autonomisation.

Dans une démarche résolument volontariste, le gouvernement a doublé le budget destiné aux projets pour les personnes en situation de handicap, le portant de 250 millions à 500 millions de dirhams. Cette augmentation substantielle a permis d'élargir la gamme de services médicaux, paramédicaux et pédagogiques disponibles, ainsi que d'étendre la couverture à un plus grand nombre de bénéficiaires. Ces améliorations marquent des avancées significatives dans l'amélioration des conditions de vie des personnes handicapées, témoignant de sauts qualitatifs remarquables.

Une innovation majeure annoncée est l'introduction d'une carte spéciale handicap, une attente de longue date de la communauté des personnes handicapées au Maroc. Cette carte, qui représente un progrès majeur, facilitera l'accès aux services essentiels et marquera une étape importante vers l'intégration dans le secteur privé. L'adoption d'un système d'évaluation du handicap qui combine des critères médicaux et sociaux, le premier du genre en Afrique, sous-tend ce processus.

Par ailleurs, le ministère a développé une stratégie d'éducation inclusive visant à intégrer les enfants en situation de handicap dans le système éducatif public. Cette approche, qui permet un accompagnement paramédical et scolaire continu avant l'intégration dans les classes ordinaires, a déjà porté ses fruits, avec quelque 100.000 enfants bénéficiant d'une scolarisation adaptée à leurs besoins spécifiques. La ministre Hayar souligne l'importance de lutter contre le décrochage scolaire parmi cette population vulnérable, affirmant l'engagement du gouvernement à généraliser les classes ressources pour préparer efficacement les enfants à la scolarisation.

L'appui à la société civile joue également un rôle clé dans la mise en œuvre des politiques de handicap, avec un nombre croissant d'associations et de centres sociaux dédiés à la prise en charge des personnes handicapées. Cette collaboration a permis d'augmenter significativement le nombre de bénéficiaires des programmes de qualification scolaire.

Sur le front de l'inclusion économique, le gouvernement s'est engagé dans des partenariats stratégiques avec le secteur privé pour favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap. Des conventions avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) visent à élaborer un cadre favorisant une politique des ressources humaines inclusive. De plus, la multiplication des initiatives pour créer des emplois adaptés à cette population témoigne d'un engagement envers une croissance économique inclusive.

Les efforts du gouvernement pour promouvoir l'autonomisation et l'intégration des personnes en situation de handicap représentent un engagement profond à édifier une société plus inclusive.

À travers l'augmentation des investissements, l'innovation dans les politiques publiques et le soutien actif à l'éducation et à l'emploi inclusifs, le Maroc s'engage sur la voie d'une transformation sociale qui reconnaît la valeur et le potentiel de chaque individu, indépendamment de ses capacités physiques.

La vision et la détermination de la ministre Aawatif Hayar, ainsi que le soutien du gouvernement d'Aziz Akhannouch, posent les bases d'un avenir où les droits et la dignité des personnes en situation de handicap sont pleinement reconnus et valorisés.





Mercredi 3 Avril 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page