Menu

L'originalité des virus respiratoires


Les virus respiratoires seraient plus anciens que l'Homme moderne



Le plus ancien virus humain connu vient d’être découvert dans des échantillons datés de 31.000 ans.

Mais cet adénovirus, qui infecte encore aujourd’hui la plupart des jeunes enfants, nous aurait été transmis par nos ancêtres de Neandertal.

Depuis au moins 31.000 ans, nos hivers sont gâchés à cause des virus respiratoires. 

Mais leur origine pourrait même remonter à beaucoup, beaucoup plus loin, avant même l'apparition d'Homo sapiens, suggère une nouvelle étude de chercheurs danois et britanniques pré-publiée sur le site bioRxiv.

Après avoir analysé deux dents issues des restes humains trouvés sur le site archéologique de Yana, dans l'extrême nord de la Sibérie, et datées de 31.600 ans. 

De précédentes analyses ADN avaient pu déterminer qu'elles appartenaient à des enfants âgés de 10 à 12 ans.

En menant des analyses plus avancées, l'équipe a découvert dans les dents la trace ADN de quatre Herpesvirus, dont l'herpès simplex, responsable notamment des boutons de fièvre.

Mais les dents contenaient également de l'ADN d'adénovirus C humain (HAdV-C), bien connu pour entraîner des affections respiratoires bénignes chez les enfants.

Plus vieux virus humain : un record repoussé de 25.000 ans 

Le record appartenait jusqu'ici à un virus de l'hépatite B âgé de 7.000 ans (Lire ci-dessous). « Cela repousse donc de 25.000 ans la preuve directe d'infections virales humaines », souligne la chercheuse.

Mais l'équipe ne s'est pas arrêtée là. Elle a procédé à une reconstruction phylogénétique du virus, en comparant l'ADN viral ancien à celui des souches modernes.

Leur ancêtre commun a ainsi pu être déterminé et daté. 

Les virus aussi vieux que la vie elle-même :

« Nos résultats suggèrent que la diversité génétique actuelle de l'HAdV-C est antérieure aux origines humaines modernes et provient probablement de nos ancêtres hominidés, écrivent les auteurs dans leur étude. 

On ignore cependant si cette diversité est le résultat de lignées virales divergentes migrant hors d'Afrique avec leurs hôtes humains, ou de transmissions interespèces à partir d'humains archaïques en dehors de l'Afrique ».

Impossible également de savoir si ces anciens virus étaient plus ou moins pathogènes qu'aujourd'hui.

On peut dire que grâce aux progrès de l'analyse ADN, les chercheurs sont aujourd'hui en mesure de reconstruire les génomes de virus à partir de fragments de génome très incomplet.

De récentes études ont ainsi permis de démontrer que le virus de la rougeole a émergé il y a plus de 2.500 ans, et que celui de la peste daterait de 5.700 ans.

Mais les virus sont sans doute aussi vieux que la vie elle-même. Des virus infectaient déjà les insectes il y a 300 millions d'années, a montré une étude de 2001 publiée dans la revue PNAS.

 

Lodj avec futura-sciences

Lu 8 fois
Vendredi 9 Juillet 2021





Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG