Menu


La République de Corée utilise la Réalité Virtuelle pour vérifier l’aptitude des seniors à la conduite


L’Agence nationale de la police souhaite se servir de cette technologie afin de délivrer des permis de conduire conditionnels aux personnes de plus de 65 ans d’ici 2025.



Une méthode inédite pour déterminer si les seniors sont aptes à conduire. En Corée du Sud, les plus de 65 ans pourraient bientôt devoir utiliser la réalité virtuelle (VR) dans cet objectif. Selon l’agence de presse nationale Yonhap News, la police du pays va lancer une étude pour établir le test le plus pertinent et performant possible dès 2022, et pendant trois ans. Les compétences de conduite, cognitives et de mémoire des conducteurs seraient ainsi évaluées à l’aide d’un casque VR. L’objectif, à terme, est de délivrer des permis de conduire conditionnels à cette tranche d’âge d’ici 2025.

Le contenu précis du test n’a pas été dévoilé, mais, selon le site The Next Web spécialisé dans les nouvelles technologies, il est possible qu’il se base sur une étude universitaire réalisée en Corée du Sud en 2020. Les capacités de conduite des participants étaient évaluées avec deux scénarios : la conduite de jour et de nuit. Pour cela, des incidents inattendus comme un chien courant dans la voie de circulation ou l’approche d’un camion dans une intersection non signalée, ont été créés.

Une initiative liée à une étude

Dans le cadre de ce plan, le gouvernement aurait déjà alloué 1,2 milliard de wons (900 000 euros) pour l’année prochaine. Au total, le budget devrait atteindre 3,6 milliards de wons (2,7 millions d’euros). Selon Yonhap News, l’initiative de la police sud-coréenne fait suite à une étude qu’elle a demandée. Menée en 2018, celle-ci montre que sur 10 000 conducteurs, les personnes âgées étaient 1,86 fois plus impliquées dans les accidents de la route que les trentenaires. Elles ont également été responsables de 2,75 décès, soit le chiffre le plus élevé de tous les groupes d’âge. Le nombre de seniors disposant du permis de conduire aurait également augmenté de 300 % entre 2008 et 2018, passant ainsi de 1 à 3 millions. Parmi les causes des accidents, les chercheurs ont notamment évoqué une détérioration de la vue avec l’âge.

Cette méthode – l’utilisation de la VR – est inédite, mais la Corée du Sud n’est pas le seul pays à vouloir évaluer les capacités de conduite des seniors. En Nouvelle-Zélande, par exemple, les plus de 75 ans sont tenus de passer un examen médical tous les deux ans. Un tel système n’a pas été établi en France, bien que les Français y soient favorables, selon un sondage réalisé début septembre par OpinionWay pour Dekra, une entreprise spécialisée dans la gestion des sinistres automobiles. 79 % des personnes interrogées ont déclaré être favorables à l’instauration d’un examen médical pour valider l’aptitude à conduire, qui serait obligatoire et renouvelable. Un chiffre passant à 58 % chez les personnes âgées.

Enfin, d’après les chiffres de l’Observatoire national interministériel de Sécurité routière, les seniors sont moins impliqués dans les accidents que les autres tranches d’âge. En 2020, les 65-74 ans ont ainsi été déclarés responsables d’un accident mortel dans moins de 10 % des cas, contre 19,2 % chez les 18-24 ans.

Source: https://leclaireur.fnac.com/article/52192-en-coree-du-sud-la-realite-virtuelle-utilisee-pour-verifier-laptitude-des-seniors-a-la-conduite/ 
Repris par La Fondation Tamkine, #Tamkine_ensemble_nous_reussirons 

Lundi 1 Août 2022



Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.