Menu

La crise sanitaire pourrait entraîner le mariage de 10 millions d'enfants




Article à écouter en podcast

la_crise_sanitaire_pourrait_entrainer_le_mariage_de_10_millions_d__enfants.mp3 Crise sanitaire - Mariage de mineures  (1.09 Mo)

Les mariages de mineures sont la conséquence de plusieurs facteurs comme la fermeture des écoles, les décès de parent, la crise économique ou la perturbation des services publics. A ceux-là vient s’ajouter la pandémie du coronavirus qui pourrait engendrer le mariage de 10 millions d'enfants d'ici 2030, c’est ce qu’a révélé l’Unicef.

Ces victimes s’ajouteront aux 100 millions de petites filles considérées comme à risque d'être mariées dans 9 ans. Tout cela s’explique par les facteurs liés à la crise sanitaire : la fermeture des écoles, la dégradation de la conjoncture économique, la perturbation des services publics et les décès de parents, selon l’Unicef.

Ainsi, la pandémie menace de gâcher les progrès enregistrés au cours des dix dernières années, période ou le nombre de jeunes filles mariées avant 18 ans est passé d'une sur quatre à une sur cinq dans le monde, c’est l’équivalent de 25 millions de mariages évités.

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance, 650 millions de mineures ont été mariées. La moitié de ces mariages ont eu lieu dans 5 pays : le Bangladesh, l'Éthiopie, l'Inde, le Brésil et le Nigeria.

Le mariage de mineures a également lieu au Maroc, ou les autorisations de mariages doivent être accordées par le juge. En 2018, 32.000 demandes de mariages de mineures ont été enregistrées dans le Royaume, et 26.000 ont été acceptées. Entre 2009 et 2018, plus de 319.000 demandes de mariages de mineures ont été accordées, selon les données du Ministère de la justice.
 





Jeudi 11 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site