Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Le Musée de Bank Al-Maghrib organise l’exposition « Monnayage du Maroc antique


Dans le cadre de son 20ème anniversaire, le Musée de Bank Al-Maghrib organise l’exposition « Monnayage du Maroc antique : Effigies et symboles », du 28 Juillet au 31 Décembre 2022, en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, à la Galerie d›art contemporain Mohamed Drissi à Tanger.



 
Cette exposition est consacrée à un point de vue artistique et essentiellement iconographique du monnayage de la Maurétanie dans son ancrage immédiat et celui méditerranéen proche.
Par un ensemble de mises en liens et de correspondances, de moments de transitions et d’anachronismes, l’exposition offre un kaléidoscope d’images autour de la monnaie. Les points de rencontres convergent vers le sujet du portrait et de l’expression symbolique des astres, de la faune et de la flore qui unissent les cultures et civilisations de l’antiquité. Le goût pour l’effigie y transcrit le pouvoir politique, les symboles de faune et de flore, les activités agricoles et économiques, et enfin le langage des astres et de l’effigie divine renvoie, quant à lui, au culte et aux croyances, véritables attributs culturels.
Notre approche par correspondances n’est pas uniquement chronologique, elle est substantielle de la forme des éléments exposés : monnayage, objets archéologiques, et œuvres artistiques offrent des traversées de temps parallèles allant de l’objet domestique, à l’objet du culte, à la peinture et à la photographie artistique contemporaine. Le monnayage du Maroc antique nous fait traverser les géographies et leurs iconographies pour aboutir à leur dimension universelle et atemporelle.
Cette dimension atemporelle des images illustre les archétypes, les mythes, et les récits fondateurs. Ainsi certaines représentations sont-elles des constances de l’expression humaine : le visage, les animaux symboles de force et de pouvoir, le végétal-ressource et l’astre-fenêtre sur l’univers.
Ces images et leur langage formel nous rendent proches du Maroc antique, ces traces restent jusqu’à nos jours dans la géographie des sites archéologiques, et dans les toponymies des villes, Tingi, Lixus, Banassa, Maqom Shamsh, ces noms nous renvoie à un monde lointain dans le temps et pourtant si proche par la force de ses images et de ses symboles qui traversent le temps pour rester encore présents sur le monnayage actuel.
Source: Communiqué officiel
Vendredi 29 Juillet 2022



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Juillet 2022 - 17:23 Moga Festival 2022

Brèves Culture & Loisir



Magazine créé avec Madmagz.