Le Patronat mise sur l’opportunité du momentum pour « vendre » son Livre Blanc


Surfant sur la relance post-Covid et les opportunités que cela représente, le Patronat choisit bien le moment pour communiquer sur son Livre Blanc. Une manière de faire savoir sa manière de promouvoir l’initiative privé en mode Nouveau Modèle de Développement dont le déploiement, on ne peut plus, imminent, est porteur de beaucoup d’espoirs.



C’est sous l’intitulé "vers une croissance économique soutenue, durable et responsable" que la CGEM avait à présenter son Livre blanc.

C’était lors d’un point de presse tenu, en mode hybride, le vendredi 15 octobre. Au lendemain de la présentation du programme gouvernemental et à la veille de la tenue d’un Conseil de gouvernement dont l’ordre du jour retenait un exposé de la ministre de l'Économie et des Finances traitant de mesures préparatoires afférentes à l'élaboration du projet du Budget 2022.

De quoi s’agit-il au fait ?

Pour le Patronat, la vocation de ce document est de communiquer les priorités de plaidoyer et d’actions du secteur privé afin de déployer le Nouveau Modèle de Développement avec efficience et succès.

Au nombre de 10, ces priorités représentent, aux yeux de la CGEM, une feuille de route à court et à moyen termes à la fois réaliste, concrète, ambitieuse et impactante dans la stricte continuité du Nouveau Modèle de Développement.

Concrètement, il s’agit de :

1- Mettre en place des mécanismes d'accompagnement intégrés et dédiés aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) ;

2- Mettre en place une solution de distribution de quasi-fonds propres, pour réduire la sous-capitalisation de manière ciblée ;

3- Changer les codes de la commande publique dans les 2 ans, pour stimuler la demande et promouvoir le "Made in Morocco » ;

4- Tester une nouvelle approche pour le développement des compétences professionnelles ;

5- Accélérer la libéralisation maîtrisée du secteur électrique, pour réduire les coûts et permettre la décarbonation de l’industrie ;

6- Consolider le secteur de la logistique pour plus de compétitivité et encourager la productivité des ressources foncières industrielles ;

7- Changer de paradigme sur la fiscalité pour relancer la demande nationale et rendre le secteur formel plus attractif ;

8- Mettre à jour le code du travail pour le mettre en adéquation avec les évolutions de la société et l’économie ;

9- Encourager l'innovation, faciliter le développement de la recherche et développement (R&D) et promouvoir la transformation digitale ;

10- Renforcer l'État Régulateur et planificateur, et innover dans la gouvernance locale, dans le but de simplifier l'initiative privée.






Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 16 Octobre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Novembre 2022 - 08:00 Maroc _Croatie : Des raisons d'espérer ..

Mardi 22 Novembre 2022 - 05:04 Des nouvelles du polisario ?

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



<

Magazine créé avec Madmagz.





























Partager ce site