Menu

Le Soudan abroge une loi vieille de 63 ans sur le boycottage d'Israël




Article à écouter en podcast

le_soudan_abroge_une_loi_vieille_de_63_ans_sur_le_boycottage_d__israel.mp3 Soudan - Accords d'Abraham  (1.25 Mo)

Le conseil des ministres soudanais a approuvé un projet de loi pour abroger le boycottage d'Israël en vigueur depuis 63 ans, après avoir accepté de normaliser ses relations diplomatiques avec l'État hébreu fin 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, signé quelques semaines après le retrait du Soudan de la liste noire des États accusés de soutenir le terrorisme, une source de sanctions et d'obstacles aux investissements internationaux pendant des décennies.

Cette loi de 1958 interdit les échanges commerciaux avec l'Etat hébreu, avec des israéliens ou encore avec des entreprises leur appartenant. Elle interdit également l'importation de produits fabriqués ne serait-ce que partiellement en Israël. Dix ans de prison ainsi qu’une lourde amende sont ce qu’encourt toute personne qui viole ce boycottage.

L’ex-président soudanais Omar el-Béchir, entretenait une ligne dure envers l’Etat hébreu durant ses trente ans au pouvoir. Mais après la destitution du président par l’armée en avril 2019, le gouvernement de transition a accepté de normaliser les relations diplomatiques avec l'Etat hébreu pour essayer de réintégrer le Soudan sur la scène internationale. Toutefois, l'accord avec Israël doit encore être ratifié par le pouvoir législatif avant d'entrer en vigueur. Or, le parlement soudanais n’a pas encore été constitué.

Ce projet de loi pour abroger le boycottage d’ Israël doit encore être approuvé par la plus haute autorité du pays, le conseil de souveraineté, pour avoir force de loi. Le conseil des ministres a également réitéré «la position ferme du Soudan» en faveur de la solution à deux Etats avec la création d'un Etat palestinien aux côtés de celui d'Israël.

Pour rappel, les accords d'Abraham ont été signés par plusieurs pays, dont le Maroc, le Bahreïn et les Emirats Arabes Unis.

Avec AFP



Lounja Bensmain


Rédigé par Lounja Bensmain le Mercredi 7 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté