Menu


Le harcèlement scolaire : de plus en plus fréquent dans les écoles !




Qu’est qu’un harcèlement?

Le harcèlement est considéré comme une violence répétée qui peut être soit verbale, physique ou psychologique. Il est mené par une personne, le harceleur, ou plusieurs personnes. Envisagé de la sorte, le harcèlement a été introduit au début des années 1970 par le psychologue suédo-norvégien Dan Olweus, qui s’est consacré au harcèlement scolaire. Les récents développements dans les technologies de la communication ont dévoilés le « cyber harcèlement » qui fait que les harceleurs peuvent harceler même hors les murs des écoles.
 
« Le harcèlement vise la destruction progressive d’un individu ou d’un groupe par un autre individu ou un groupe, au moyen de pressions réitérées destinées à obtenir de force de l’individu quelque chose contre son gré et, ce faisant, à susciter et entretenir chez l’individu un état de terreur »
Anne Bilheran, Docteure en Psychopathologie.

Harcèlement au sein des écoles/ bullying ?

Par harcèlement scolaire, ou bullying dans le contexte anglo – saxon qui est interdit par la loi, on entend qu’un ou plusieurs élèves se mettent d’accord pour faire du mal, rabaisser ou se moquer d’un autre élève qui ne peut pas se défendre car il est face à un groupe et donc en situation d’infériorité numérique et physique ; plus de chefs que d’indiens !

 Cette violence peut être verbale (insultes, moqueries ...) ou non-verbale (grimaces, gestes obscènes … ) .

Quels sont les types de l'harcèlement scolaire ?

  • Le harcèlement scolaire ou bullying :  C’est le type d’harcèlement le plus répandu, il s’agit d’une maltraitance ou agression psychologique qui s’effectue au sein des écoles.
  • Le harcèlement psychologique ou moral : Il s’effectue par des mensonges, des déformations de la réalité, des paroles diffamatoires dans le but d’exercer des influences négatives sur la victime. 
  • Le harcèlement sexuel : Toutes sortes de comportements intimidants, de nature sexuelle, qui peuvent être physiques, verbales ou non-verbales : 
    •  Actes de violence physique, touchers ou rapprochements non consentis.  
    • Commentaires ou appels sur l'aspect physique ou la vie privée de la personne, drague et compliments supposés. 
    •  Gestes de nature sexuelle, sifflements. 
  • Le harcèlement physique ou stalking : Il s'agit de poursuivre de façon constante et invasive la victime pour établir un contact avec elle contre sa volonté. Ce type d’harcèlement trouve son origine dans une obsession que l’harceleur développe envers l'autre personne, avec des comportements tels que : l’espionnage, la poursuite, les menaces …  
  •  Le harcèlement professionnel : C’est le fait de mal traiter la personne au sein de l’environnement de travail, il se fait surtout au niveau psychologique : menaces, moqueries, fausses rumeurs …  
  • Le cyber-harcèlement : Il est aussi appelé harcèlement virtuel et est le plus contemporain de tous les harcèlements cités. Ici, l’harceleur ou le groupe d’harceleurs utilisent les réseaux sociaux pour exercer le harcèlement. Cela peut être sous forme de fausses rumeurs, diffusion d'images à caractère intime de la personne sans son consentement, ou création de faux profils imitant l'identité de la personne pour la dénigrer.    

Quelles sont les conséquences du harcèlement sur les personnes harcelées ?

Les conséquences du harcèlement sont très lourdes et parfois graves. Les victimes se sentent plus petites et plus timides, surtout quand il s’agit d’enfants qui ne peuvent pas se défendre.

Le harcèlement a un impact très négatif sur la santé, surtout si nous parlons de santé mentale. Les victimes peuvent souffrir d'angoisse, de dépression, de troubles du sommeil ou du métabolisme. Une mauvaise estime de soi, solitude, isolement, troubles d’alimentation…

Sur le long terme, le harcèlement peut nuire à l’épanouissement personnel, les victimes ont des difficultés à se sociabiliser, et peuvent devenir agressives envers eux-mêmes et envers les autres. Suite à ce qu’elles ont vécues, il se peut qu’il se crée chez elles un sentiment de haine, de rancœur et de vengeance envers les harceleurs, et dans des cas plus graves, le harcèlement scolaire peut mener au suicide.

 Rédigé par Hiba Ayyad, La Fondation Tamkine
#Tamkine_ensemble_nous_réussirons

Vendredi 22 Avril 2022


L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.