L'ODJ Média



Le kickboxeur Badr Hari condamné à payer 50 000 euros


le Jeudi 13 Mai 2021

Badr Hari a été condamné par le tribunal de Gand en Belgique au paiement de 50  000  euros de dommages-intérêts au profit de l’organisation de kickboxing Enfusion. Le kickboxeur marocain a été reconnu coupable de rupture de contrat.



Glory avait annoncé en décembre 2017 le retour de Badr Hari sur le ring le 3 mars 2018 à Rotterdam. Entre-temps, le champion s’était engagé avec Enfusion pour un combat contre Luis Tavares à Anvers deux mois plus tard. Selon le contrat, le Marocain n’avait pas le droit de se battre pour une autre organisation avant le mois de mai de la même année. Hari avait annulé son combat contre Tavares, à l’annonce de son retour chez Glory.
 

Jacques de Wit, avocat et manager de Hari, avait alors confirmé qu’un accord avait été conclu avec Enfusion, mais l’organisation n’avait pas respecté sa part du contrat et n’avait pas payé l’avance prévue. Enfusion avait démenti cela en affirmant que la raison de la rupture du contrat était toute autre et avait transmis le dossier à la justice belge.
 

L’affaire a été traitée le 6 mai dernier par le tribunal de Gant. Badr Hari a été déclaré coupable de rupture de contrat et devra payer 50  000  euros de dommages-intérêts, en plus des frais de justice à hauteur de 10  000  euros.

Bladi.net






Jeudi 13 Mai 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 09:14 Jihan Kidari accuse Glovo : réaction publique massive

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.





























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page