lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other





Les parents éduquent, certes, mais les enfants façonnent


Les enfants ont une influence beaucoup plus grande sur le comportement de leurs parents que l'inverse.



Chaque parent, dès les premières minutes où il endosse son rôle, ressent la pression fondamentale d'élever son enfant. Mais un autre sentiment l'accompagne: celui d'avoir le plein contrôle sur ce petit bout de chou. Pourtant... c'est ce dernier qui vous mène par le bout du nez.

Avant même leur venue au monde, les enfants régissent déjà la vie des futurs parents. Préparation à l'accouchement, peinture de la chambre, sac à langer pré-rempli... Chaque détail du quotidien s'oriente vers le bébé qui arrivera incessamment sous peu. Malheureusement pour vous, ce n'est que le début. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, votre sommeil sera rythmé par ses crises de larmes, votre vie sociale disparaîtra et votre agenda se remplira de rendez-vous chez le médecin dès qu'un nez coulera. Au-delà de votre quotidien bouleversé, vos principes fondamentaux et vos règles d'éducation seront façonnés par la personnalité de votre petit protégé.

Une vaste étude du National Center of Biotechnology Information («Centre américain pour les informations biotechnologiques» en français) sur le rôle parental a analysé le comportement de 1.000 parents et enfants. À l'âge de 8 ans, ces derniers ont été interrogés sur différentes thématiques, au même titre que leurs parents. Cinq ans plus tard, l'expérience a été réitérée pour pouvoir établir une comparaison.

L'étude a démontré que les enfants avaient une influence beaucoup plus grande sur leurs parents que l'inverse. Ce n'est pas le contrôle parental qui change l'attitude d'un enfant, mais bien le comportement de l'enfant lui-même qui va entraîner un contrôle parental plus ou moins autoritaire. Ce phénomène est appelé «parentalité bidirectionnelle».
 

«Les enfants ne sont pas des ardoises vierges»

Se rendre compte à quel point les enfants vous contrôlent peut doucement faire baisser la sensation de pleine maîtrise. D'après la journaliste scientifique Melissa Hogenboom, cette notion permettrait de dissiper le sentiment de stress que ressentent les parents face à chaque décision qu'ils jugent irréversible. Accepter l'impact que les enfants ont sur nous peut rendre le rôle parental moins stressant et plus ajustable.

D'après la spécialiste Nancy Segal de l'Université d'État de Californie, «l'influence génétique affecte pratiquement tous les traits de l'enfant». Loin d'affirmer que l'éducation parentale est inutile, elle indique seulement que les tempéraments des enfants découlent en réalité de celui des géniteurs, et plus particulièrement des gènes transmis. Comme le dit très justement la généticienne Danielle Dick dans une interview à la BBC: «Nos enfants ne sont pas des ardoises vierges. Ils ont tous leurs propres dispositions génétiques.»

Le processus ne va pas en s'arrangeant. À mesure que l'enfant grandit, particulièrement à l'adolescence, son influence sur les parents s'accroît. Une étude de 2016 menée auprès de trente familles a démontré que l'influence des enfants pouvait porter sur différents thèmes: l'apparence, le style, la façon de conduire ou encore l'engagement écologique.


Rédigé par Tom Kuntz, Repris par la Fondation Tamkine 
#Tamkine_ensemble_nous_reussirons 

Lundi 2 Janvier 2023


L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.

























Revue de presse