Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Maroc/GB : De grandes perspectives de coopération


Les responsables britanniques cherchent à augmenter le niveau des échanges commerciaux et de la coopération économique avec le Maroc, et à l'étendre pour inclure des domaines plus larges dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’industrie automobile, de l'agriculture et des industries médicales.



Les responsables ne cachent pas la réelle volonté d'améliorer les relations économiques à travers l'accord de partenariat global que la Grande-Bretagne a signé avec le Maroc en décembre 2020, et qui est entré en vigueur le 1er janvier 2021, et qu’ils œuvrent à son élargissement dans un avenir proche.
 
Dans ce contexte, l'ambassadeur britannique Simon Martin a déclaré lors d'une réunion sur l'issue des relations économiques entre les deux royaumes après la sortie officielle de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (Brexit), que les relations commerciales et économiques entre Londres et Rabat connaissent un développement remarquable, compte tenu de la forte volonté entre les deux pays pour améliorer ces relations.
 
Simon Martin a expliqué qu'il existe une possibilité de conclure un accord de libre-échange entre les deux pays dans les années à venir, car il peut continuer à faciliter les investissements et les échanges commerciaux et économiques entre le Maroc et la Grande-Bretagne.
 
L'ambassadeur a ajouté qu’il existe "un accord de partenariat global qui réunit les deux pays pour le moment, et avec le temps, nous pouvons avancer vers la conclusion d'un accord de libre-échange, que nous examinerons au fil des ans".
 
Lors d'une réunion organisée par la Chambre de commerce britannique au Maroc, le diplomate britannique a soutenu que l'économie marocaine est l'une des économies compétitives de la région, considérant qu'il existe une complémentarité entre les économies marocaine et britannique.
 
Il a en outre expliqué que le Maroc a réussi à créer une plateforme d'investissement à travers « Casa Finance City », ce qui lui a permis d'occuper une position importante au niveau régional, et d'attirer l'intérêt des grandes entreprises et des groupes d'investissement, considérant qu'il existe des investissements prometteurs et des opportunités pour les entreprises britanniques au Royaume du Maroc, y compris le secteur des énergies renouvelables et d'autres domaines.
 
Ouafaa Saddah, Directrice du Pôle Stratégie et Communication à l'Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations, a pour sa part affirmé que « la grande stabilité dont jouit le Maroc en fait une destination de choix pour les investisseurs, ce qui contribue de manière significative à attirer un grand nombre d'entre eux ».
 
Lors de la rencontre organisée par la Chambre de commerce britannique au Maroc, le directeur du Pôle Stratégie et Communication de l'Agence Marocaine pour le Développement des Investissements et des Exportations a indiqué que les énergies renouvelables font partie des secteurs stratégiques distingués au sein desquels il est possible de travailler conjointement avec le secteur privé britannique, ainsi que les secteurs du textile, du cuir et de l'environnement, principalement des voitures électriques, et de l'agriculture.
 
La responsable marocaine a ajouté que « le secteur de la fabrication d'équipements médicaux offre des opportunités d'investissement prometteuses pour les entreprises britanniques travaillant dans ce domaine, que ce soit pour le marché marocain ou les marchés du reste du continent africain ».





Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 17 Novembre 2021