Menu

Marocanité du Sahara : Enfin la reconnaissance américaine


Historique ! La décision du président Donald Trump de promulguer un décret reconnaissant la marocanité du Sahara, ainsi que l’ouverture prochaine d’un consulat des Etats-Unis à Dakhla, font de ce jeudi 10 décembre un jour à marquer d’une pierre blanche. Bravo, SM le Roi.



45 ans de sacrifices

Un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, les Etats-Unis d’Amérique, a (enfin) rendu justice aux Marocains. La marocanité du Sahara a fait l’objet d’un décret du président Donald Trump. Cet instant, nous l’attendons depuis 45 ans. 

C’est un communiqué du Cabinet royal qui a annoncé la joyeuse nouvelle. Félicitations à SM Mohammed VI et à l’ensemble du peuple marocain. Hip, hip, hip, hourra ! 

Moult sacrifices ont été consentis pour parvenir à cet instant, en vies humaines, celles de nos soldats sur le front, en divers ressources, qui auraient pu être consacrées au développement. 

Les Marocains ont payé cher leur attachement à l’intégrité territoriale de leur patrie, pour défendre et faire reconnaître par l’ensemble de la communauté internationale la marocanité du Sahara.

Aujourd’hui, ils sont en droit de se réjouir de cet immense succès diplomatique. Ça ne vient pas de moins que la première puissance mondiale, les Etats-Unis d’Amérique, après les pays frères africains et arabes qui ont concrètement exprimé leur soutien au Maroc, par l’ouverture de représentation consulaires dans les provinces du sud.

Le Maroc reconnaît Israël

Il ne faut pas se faire d’illusions le Maroc va rétablir ses relations avec Israël et il y aura ouverture de bureaux de liaisons dans les deux pays, comme avant 2002. 

Pourquoi ce n’est pas gênant ? Tout simplement parce que ça ne change rien aux réalités sur le terrain, au Proche-Orient. Israël aura beau nouer des relations avec tous les pays du monde arabe, la solution des deux Etats va quand même continuer de lui pendre au nez. 

Ou alors un Etat unique pour les deux peuples, palestinien et israélien, mais il ne saurait, de ce fait, être juif.

Qui mieux que les Marocains pour donner l’exemple d’une harmonieuse cohabitation bimillénaire entre Musulmans et Juifs ?

Quand au statut spécial d’Al Qods, c’est chose intouchable, comme la souligné le communiqué du Cabinet Royal. 

Par contre, le Maroc va enfin pouvoir renouer correctement les liens avec sa diaspora juive en Israël. Ce qui ne va pas empêcher de les engueuler un peu pour avoir oublié leurs compatriotes. Le départ de la communauté juive marocaine pour Israël a été vécu comme une déchirure.
Marocains juifs d'Israël manifestant pour la marocanité du Sahara à Ashdod
Marocains juifs d'Israël manifestant pour la marocanité du Sahara à Ashdod

Préserver les traditions

C’est une frange de la population marocaine, installée ici il y a plus de deux mille ans, soudain réduite à une infime minorité (pour la première fois depuis l’Antiquité, les Chrétiens sont, dans nos contrées, plus nombreux que les Juifs) après que la plupart aient quitté. 

Un pan de l’Histoire du royaume qui a fait son exode, pourtant, ici, ils n’y sont pas venus comme ils sont allés à Babylone. Nos Sépharades dans les pas des Ashkénazes... Ô rage, ô désespoir… Maïmonide en serait fortement déçu.

Ça va faire sa « Alia » et améliorer son niveau de vie et ça fini par oublier ses racines… Mais les Marocains d’Israël ont su se faire excuser en manifestant pour la marocanité du Sahara, il y a deux semaines, à Ashdod.

Les relations entre les musulmans et juifs marocains ? Insaisissables pour un non-marocain.

Ensemble, tous les Marocains, musulmans et juifs, fêtent l’intégrité territoriale du royaume consacrée par l’un des cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU, ce que ni la France, ni la Chine ne seraient portées à contester. Grande Bretagne et Russie ne pourront plus se complaire en zone grise. 

Royaume aux mille royaumes

Merci les Américains, vous avez bel et bien renvoyé l’ascenseur de 1777. Les Marocains ne sont ni amnésiques, ni ingrats.

Nombre de « frères » arabes se sont avérés beaucoup moins fraternels qu’on n’aurait pu l’espérer.

Donald Trump, on ne t’oubliera jamais, le logiciel Dominion ne va rien y changer.

Quand aux Marocains juifs d’Israël, nul besoin de leur rappeler qu’en ces temps de grand froid, qu’ils ne croient sûrement pas qu’ils vont s’en tirer sans venir nous préparer des « msakhens » de leur spécialité.

De toute manière, s’ils ont pris goût aux plats palestiniens, ça se trouve tout aussi facilement au royaume aux milles royaumes.






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Mars 2021 - 11:59 Il y a cannabis et cannabis




Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté