Menu

Menacé de mort par le polisario, un politologue espagnol porte plainte




Article à écouter en podcast

menace_de_mort_par_le_polisario,_un_politologue_espagnol_porte_plainte.mp3 Altamirano menacé de mort par les séparatistes  (1.18 Mo)

Le politologue espagnol Pedro Ignacio Altamirano, connu pour ses positions défendant la marocanité du Sahara, a reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Les auteurs de ces menaces sont deux éléments du polisario.

Terrifié par le caractère agressif et criminel de ces actes, M. Altamirano a déposé plainte via son avocat auprès du juge d’instruction du tribunal de Malaga, c’est ce qu’a fait savoir le plaignant. Selon son avocat, les faits sont extrêmement graves car son client, M. Altamirano, est menacé de mort. La défense du politologue espagnol réclame des poursuites à l’encontre de ces individus pour menaces de mort et diffamation.

«Face aux victoires diplomatiques engrangées par le Maroc et suite aux derniers évènements qui confortent la position du Royaume concernant ses provinces du sud, le polisario fait usage de la violence et des menaces dans une vaine tentative d’intimider les voix qui disent la vérité sur la situation du Sahara», c’est ce qu’a souligné M. Altamirano dans une déclaration à la MAP.

Il a dit avoir exprimé sa position concernant la question du Sahara en tant que défenseur de la paix dans le monde. Il a ajouté avoir dis et redis que "le polisario est à la dérive et il ne représente pas les Sahraouis". Le politologue a précisé “ces déclarations dérangent le polisario et ceux qui le soutiennent, notamment en Espagne et mettent à nu leurs mensonges".

Les séparatistes ont multiplié les crimes : Ils ont perpétré une attaque en novembre contre le Consulat du Maroc à Valence. Les éleménts ont accédé au bâtiment pour tenter de retirer le drapeau marocain, un acte qui a été condamné à la fois par le gouvernement espagnol, l’exécutif régional de Valence et toutes les forces politiques en Espagne.

Avec MAP





Rédigé par le Samedi 13 Février 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site