Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Meta : La société envisage des nouvelles formes de rémunération


Facebook introduit Music Revenue Sharing pour les créateurs vidéos, l’outil permet aux créateurs de gagner de l’argent en utilisant de la musique sous licence dans leur contenu.



Facebook a annoncé une nouvelle forme de rémunération pour les producteurs de vidéos, appelée Music Revenue Sharing. Cette fonctionnalité permet aux vidéastes de gagner une partie des revenus générés par les vidéos de longue durée qui incluent de la musique protégée par des droits d’auteur.

Le reste de l’argent est réparti entre les détenteurs de droits musicaux et Meta. Tous ceux qui ont participé au film peuvent désormais être rémunérés pour leur travail. Le créateur de la vidéo doit satisfaire aux critères de partage des revenus de Facebook et être éligible à la publicité in-stream pour bénéficier du Music Revenue Sharing.

Le matériel doit respecter les règles de monétisation, les normes communautaires et les directives musicales. Des éléments visuels sont requis, et la chanson seule est insuffisante. Auparavant, si une musique sous licence était découverte dans une vidéo, les créateurs voyaient leur monétisation suspendue. C’est 

ainsi que fonctionnent la plupart des plateformes de médias sociaux, et Facebook est donc le premier à sortir du moule. Même les clips vidéo incorporant de la musique sous licence peuvent être monétisés grâce au Music Revenue Sharing, mais un certain nombre de critères doivent être remplis avant que les créateurs puissent être rémunérés pour la vidéo.

En plus de ce qui a été dit plus haut, les créateurs doivent également s’assurer que la chanson qu’ils utilisent peut faire l’objet d’un partage des revenus musicaux. Facebook propose un catalogue de chansons accessibles dans son Creator Studio qui peuvent être utilisées à cette fin. Les chansons qui ne figurent pas sur cette liste peuvent toujours être utilisées, mais elles devront passer par un processus de vérification et respecter les règles de propriété intellectuelle.

Si la vidéo est jugée appropriée, les créateurs recevront une part de 20 % des revenus. La fonctionnalité est désormais disponible, de sorte que les producteurs de vidéos peuvent commencer à gagner de l’argent grâce au Music Revenue Sharing. Elle va être lancée à l’échelle mondiale, mais pour l’instant, les publicités in-stream seront utilisées pour monétiser cette fonctionnalité Facebook creator dans les vidéos exclusivement sur les plateformes américaines.

Selon Meta, le partage des revenus musicaux sera mis à la disposition des créateurs de vidéos du monde entier à partir d’aujourd’hui. Dans les mois à venir, les vidéos qualifiées commenceront à être monétisées dans d’autres pays où Facebook propose de la musique, d’abord via des publicités in-stream aux États-Unis. De plus, Meta déclare qu’il continuera à collaborer avec ses partenaires musicaux pour fournir plus de chansons sous licence au catalogue de musique sous licence. 

Par Yassine ELALAM du quotidien L'Opinion


Samedi 30 Juillet 2022




Lu 43 fois

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













ONEE : Économisons l'eau



Partager ce site