Mythe Révélé : Les raisins secs améliorent - ils la capacité de notre mémoire ?


De nombreux aliments sont généralement associés à une contribution spécifique à la santé, tels que les carottes et une bonne vue ou les épinards et la force, qui ont popularisé la série Popeye. Notre équipe est donc partie à la recherche de la vérité après l'avoir entendue à plusieurs reprises : manger des raisins secs aide à la mémoire. Est-ce vrai?



Pourquoi cette propriété est-elle attribuée aux raisins secs ?

Comme pour la plupart des dictons populaires, il est difficile de déterminer qui a répandu la rumeur selon laquelle les raisins secs sont bons pour améliorer la mémoire. Mais attention, il existe des indices qui peuvent expliquer pourquoi cette particularité vous est attribuée.
"Il n'est pas si clair si les raisins secs fonctionnent, mais curieusement, la peau des raisins a un composant qui empêche le vieillissement, alors c'est peut-être la croyance populaire", explique Maria Isabel Behrens, neurologue à la clinique allemande de la maladie d'Alzheimer.

La Communauté autonome d'Andalousie vient de financer un projet de 30 millions de pesetas pour étudier la réévaluation et la consommation de raisins destinés à la consommation humaine et leur susceptibilité à diverses pathologies sur une période de deux ans. C'est précisément en raison de sa potentielle neuroprotecteur activité .
 
Bien sûr, Rafael Aránguiz , neurologue à la clinique du Centre de la mémoire Las Condes, affirme que: 
"cette relation entre les raisins secs et la mémoire est très capricieuse, car elle s'applique aux fruits, aux légumes et aux antioxydants en général. S'applique également aux poissons, à l'huile d'olive, aux légumineuses, au vin avec modération".

Les experts disent que la clé d'un aliment à mémoire spécifique est une alimentation équilibrée.
"Si quelque chose est utile pour prévenir la démence, ce ne sont pas les raisins secs, mais les régimes méditerranéens en termes de consommation ou de repas", explique Pedro Paulo Marín , gériatre au UC Christus Health Network.

Certaines études, telles que celles menées par le Centre pour les maladies neurodégénératives (DZNE) en Allemagne et publiées dans la revue Neurology, affirment que ce régime aide à réduire la possibilité de souffrir de démence due à une variété d'aliments. il - légumes, fruits, grains entiers, graisses saines, poisson, volaille, légumineuses et œufs - qui contiennent tous des éléments utiles.
"Plus que de la nourriture, c'est la mise en place d'une alimentation équilibrée avec des exercices réguliers et un entraînement intellectuel continu qui permet de faire une prévention totale", ajoute Pablo Salinas, neurologue en chef et neurochirurgien neurologue à l'hôpital clinique de San Borja.

La consommation excessive de raisins secs n'est pas non plus recommandée. Un rapport du magazine Time indique qu'un quart de tasse de raisins secs contient environ 24 grammes de sucre, à peu près la même quantité qu'une barre Snickers ou qu'une poignée de chewing-gum. Bien que contrairement à ces bonbons, il s'agisse d'un sucre naturel (fructose), il est conseillé aux personnes qui consomment peu d'énergie de contrôler leur consommation. 

Comment entraîner la mémoire ?

Nous avons tous oublié où nous avons laissé nos clés, quel était le nom de la personne ou ce que nous avons lu  dernièrement . Cela peut se produire à cause de la fatigue, du stress, de la dépression, de l'anxiété ou de la distraction.

Cependant, si les troubles de la mémoire surviennent très fréquemment et que certains éléments ne sont en aucun cas retenus, « cela signifie qu'il se passe quelque chose quel que soit l'âge. Il peut s'agir de lésions cérébrales dues à des maladies dégénératives, bien qu'elles soient plus fréquentes après 65 ans ». souligne le neurologue Pablo Salinas.
« La zone du cerveau associée à la mémoire qui est la plus touchée par la maladie d'Alzheimer est l'hippocampe, qui se situe sur la feuille temporale. C'est la zone qui commence à être touchée, mais qui se propage ensuite au reste du cerveau. et cela affecte déjà non seulement la mémoire mais aussi le comportement, les fonctions visuelles, le langage, la capacité de concentration », explique Rafael Aránguiz.

Selon un expert de la Clinique Las Condes, il existe certains facteurs de risque, comme des maladies comme la maladie d'Alzheimer ou la démence, qui ne peuvent être modifiés, comme l'hérédité. Cependant, il y a des facteurs entre nos mains : réaliser un bon niveau d'activité physique quotidienne, étudier constamment, poursuivre les activités sociales actuelles et ne pas risquer de blessures graves à la tête.

Pour garder votre mémoire active, les experts recommandent de participer à des activités stimulantes qui stimulent votre cerveau mais ne sont pas déprimantes. Lire des romans, des jeux de stratégie, des puzzles, des mots croisés, des recherches de mots, des sudokus ou des échecs sont de bons exercices.

Si vous êtes un peu distrait et que vous avez oublié notre explication sur les chiens de chasse, la réponse est que même si les raisins secs font partie des aliments qui contiennent certaines propriétés améliorant la mémoire, il reste encore de nombreux facteurs à prendre en compte. En effet, sa consommation excessive favorise la dégénérescence cognitive. Je ne l'ai pas oublié !


Rédigé par Thierry Gustin
Repris et traduit par la Fondation Tamkine,  
#Tamkine_ensemble_nous_reussirons 

Vendredi 8 Juillet 2022



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 19:34 L'IA créateur d'emploi ?

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine



Magazine créé avec Madmagz.

























Revue de presse