Menu

Photographié à son insu, un SDF gagne contre « Paris Match » et touche 40.000 euros




Article à écouter en podcast

photographie_a_son_insu,_un_sdf_gagne_contre___paris_match___et_touche_40_000_euros.mp3 Paris Match - Droit à l'image  (689.05 Ko)

Paris Match a versé 40.000 euros à un SDF photographié à son insu, selon Le Parisien. Son visage non flouté apparaissait dans un reportage sur les consommateurs de crack à la station de métro Marx Dormoy, dans le nord de la capitale française. Des proches de la victime l’ont reconnu, avec son bonnet bleu et son chien.

En 2019, l’homme de 48 ans a assigné le magazine en justice et a obtenu 10.000 euros de dommages et intérêts. Seulement, Paris Match a uniquement supprimé cette photo de son site internet mais pas de son application mobile. En décembre 2020, l’homme revient vers la justice et le tribunal condamne le magazine à verser 30.000 euros de plus au plaignant.

En France, le droit à l'image permet de faire respecter son droit à la vie privée. Ainsi, il est nécessaire d'avoir un accord écrit pour utiliser l’image de quelqu’un, c’est ce que précise le ministère de l'Intérieur sur son site internet.



Lounja Bensmain


Rédigé par Lounja Bensmain le Mercredi 24 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté