Menu

Projets et grands gestes d’aménagement


Dévoilement du Plan directeur d’aménagement, de conservation et de développement
du parc Jean-Drapeau 2020-2030




Après plus de trois ans de travail, la Société du parc Jean-Drapeau dévoile son Plan directeur de conservation, d'aménagement et de développement 2020-2030. Résultat d'un travail de fond et d’un exercice de collaboration exemplaire basé sur l'intelligence collective, ce Plan permet de se projeter vers l'avenir, de repenser l'offre globale du Parc et d'améliorer l’expérience des usagers.
 
L’élaboration de ce plan directeur a débuté notamment par une vaste consultation publique menée par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), où plus de 6 000 personnes ont participé. La vision partagée par la majorité des participants était de trouver un équilibre entre les composantes nature et événementielle du Parc grâce à des aménagements qui mettent de l’avant son caractère historique tout en protégeant et en bonifiant un milieu naturel inestimable. Cette stratégie vise un retour à la notion de grand parc urbain animé, vert et bleu, qui met pleinement de l’avant son caractère insulaire.
 
Le plan proposé vise à faire du parc Jean-Drapeau un lieu emblématique reconnu et une carte de visite pour Montréal, susceptible d’attirer les visiteurs d’ici et d’ailleurs, non seulement grâce à la diversité des expériences individuelles et collectives qu’il offre en rapport avec la nature, les paysages, l’histoire, la culture et le sport, mais aussi pour son engagement environnemental, en tant que laboratoire des meilleures pratiques en développement durable.
 
« Animés par une volonté incontestable de mettre à l'avant-scène la sociabilité, la citoyenneté, la démocratie, la durabilité, l'écologie et la culture, nous souhaitons que le parc Jean-Drapeau devienne au cours de la prochaine décennie un des parcs emblématiques de Montréal et un des parcs contemporains les plus reconnus au pays », explique Isabelle Bonneau, directrice générale de la Société du parc Jean-Drapeau. « Innover pour se démarquer, opérer un virage organisationnel, être à l'écoute des multiples usagers et offrir des expériences distinctives aux visiteurs d'ici et d'ailleurs : tels seront les défis des prochaines années pour faire des îles Sainte-Hélène et Notre-Dame un parc plus grand que nature. », ajoute-t-elle.
 
Projets et grands gestes d’aménagement
 
Ce plan, élaboré sur 10 ans, est un investissement pour la collectivité montréalaise et permettra d’offrir à la population un parc public et des infrastructures de qualité avec des gestes forts d’aménagement qui permettront de positionner Montréal comme l’une des métropoles les plus vertes du monde. Pour réaliser les propositions d’aménagement du Plan directeur, le Parc s’est adjoint les services de l’équipe de NIPPAYSAGE et de Réal Paul Architectes afin de concrétiser cette vision d’avenir. Tout l’intérêt de l’aménagement repose sur le respect des patrimoines, la réponse aux contraintes, besoins et enjeux actuels et la créativité des propositions basées sur les meilleures pratiques contemporaines en architecture de paysage. Le résultat est un parc plus accessible, inclusif, diversifié, vert et public.
 
« Le parc Jean-Drapeau est au cœur d'une métropole vibrante, reconnue pour sa créativité, pour son design et pour sa qualité de vie. Cet esprit montréalais se traduit dans des approches et dans des solutions innovantes qui concourront à renforcer ces spécificités identitaires et à mettre le développement durable au cœur de ses actions. C’est un réel honneur pour nous de contribuer à cette vision d’avenir », explique Michel Langevin, Architecte paysagiste associé chez NIPPAYSAGE.
 
Parmi les grands projets et gestes structurants proposés par le Plan d’ici 2030, notons : 
 
  • Réaménagement complet de la Place des Nations, emblème fort de l’Expo 67, en une grande agora à plusieurs niveaux qui deviendra un lieu de rencontre, d’expérimentation et d’apprentissage ainsi que la bonification de ses accès, ses abords et ses berges avoisinantes.
  • Protection, connexion et valorisation du patrimoine naturel et des milieux d’intérêt écologique du Parc en augmentant de 30 % la canopée et en créant un corridor de biodiversité reliant les cœurs des deux îles.
  • Aménagement d’une promenade riveraine de 15 km autour des îles qui permettra d’offrir des points de vue exceptionnels sur la ville et des déplacements actifs sécuritaires et agréables.
  • Création d’un pôle de mobilité, permettant de réduire la circulation automobile dans le parc et l’emprise des stationnements en surface, redonnant ainsi des espaces verts aux citoyens. 
  • Réaménagement de la passerelle du Cosmos comme lien public, écologique, piétonnier et cycliste pour vivre une expérience de mobilité et de contemplation unique au-dessus de l’eau.
  • Création d’une identité nocturne et d’une mise en lumière forte, permettant de profiter du Parc même en soirée.
  • Aménagement de passerelles aériennes signatures pour faciliter la mobilité universelle et la cohabitation des différents usagers, tout en décloisonnant différents sites et offrant des points de vue inusités sur le parc et ses attraits.
  • Préservation, réhabilitation et restauration des plans d’eau, notamment des canaux de l’île Notre-Dame, en les rendant accessibles à la pratique de sports nautiques.
  • Restauration de la Plaine des jeux en un vaste espace vert libre d’appropriation, qui deviendra un lieu de détente par excellence offrant un panorama sur la ville et le fleuve.
Pour savoir plus sur le Plan directeur de conservation, d’aménagement et de développement 2020-2030 du parc Jean-Drapeau, consultez le site parcjeandrapeau.com/plan
 
Équipe de réalisation
 

Architecture de paysage et concepteur principal : NIPPAYSAGE
Architecture : Réal Paul, architectes
Biologie : Biodiversité Conseil
Éclairage : ATOMIC3
Assistance technique : SNC-Lavalin
Développement durable : Ellio
 
À propos de la Société du parc Jean-Drapeau
 

Constituée par la Ville de Montréal, la Société du parc Jean-Drapeau a pour mission de conserver, d’aménager, de mettre en valeur et de développer ce grand parc urbain public, de veiller à la saine cohabitation des activités qui s’y déroulent et d’assurer sa pérennité pour les générations actuelles et futures.
 
À propos du parc Jean-Drapeau
 

Le parc Jean-Drapeau est unique en son genre et riche en éléments naturels et bâtis. Le plus grand parc de Montréal en superficie, il fait partie de l'archipel d'Hochelaga situé à la confluence du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais. Occupé par les populations autochtones dès le 13e siècle, il fut le premier grand parc public de la Ville et a été le lieu de nombreux événements majeurs dont l'Exposition universelle et internationale de Montréal en 1967, de compétitions olympiques en 1976, de l’exposition Terre des Hommes et des Floralies internationales, en plus d’accueillir le Grand Prix du Canada de Formule 1. Fruit de nombreuses phases d'aménagement qui ont façonné, modifié et transformé son territoire, le Parc offre aujourd’hui une variété d'activités récréatives, sportives et culturelles sur ses deux îles.
 

v2com-newswire.com

 






journaliste: Reporter photograhe En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 30 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Juillet 2021 - 12:13 Le Tapis Volant Turc




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site