L'ODJ Média



Qualité des eaux de baignade et du sable des plages


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 14 Juin 2024

Si les zones de baignade et les plages du Royaume du Maroc constituent une destination importante pour le tourisme balnéaire, il n’en demeure pas moins qu’elles subissent une grande pression d’usage et de mauvaise exploitation. D’où la nécessité de contrôler et de surveiller ce patrimoine considéré commun vital certes, mais fragile.



Le Maroc s'est fixé comme objectif d'élaborer une stratégie nationale visant à développer l'"Economie Bleue" en tant que l'un des piliers les plus importants du développement durable au cours des prochaines décennies, à travers des plans sectoriels couvrant la pêche, l'aquaculture, le tourisme, les énergies renouvelables, la biotechnologie marine et le développement de l'infrastructure côtière.

Le programme national de contrôle de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages marocaines se décline notamment par les programme "Plages propres", l'opération "Mer sans plastique" et le programme "Brigade bleue" 

Le Laboratoire National d'Etudes et de Suivi de la Pollution ont ensuite présenté les résultats du programme qui, cette année, a consisté en :
  • le Contrôle de la qualité de l'eau de 496 stations sur 196 plages.
  • le Contrôle de la qualité du sable et la caractérisation des déchets marins pour 63 plages, 38 sur la côte atlantique et 25 sur la côte méditerranéenne. Les opérations de contrôle ont consisté notamment en des analyses fongiques et en la caractérisation des déchets marins, en particulier des matières plastiques.
  • La préparation de 10 rapports environnementaux pour les eaux de baignade, en tant qu'outil de gestion proactive, ce qui porte le nombre total de rapports à 184.
Sur la base de la nouvelle norme nationale, le contrôle de cette année a donné des résultats favorables pour les stations de contrôle des eaux de baignade.

Cependant, pour certaines plages qui ne sont toujours pas conformes, il faut redoubler d'efforts et prendre toutes les mesures nécessaires par toutes les parties prenantes pour améliorer la qualité de l'eau.

En ce qui concerne la qualité du sable, plus de 80 % des déchets trouvés dans les mers et les côtes proviennent de sources terrestres. Les déchets plastiques en représentent plus de 90 %, faisant de la question des déchets le plus grand défi qui nécessite l'intensification des efforts de toutes les parties prenantes afin d'en limiter l'aggravation.

A noter que le programme de surveillance des plages est l'un des projets les plus importants qui fournit des données précises sur le littoral marocain, conformément aux exigences de l'article 35 de la loi sur le littoral, qui prévoit une surveillance périodique et régulière par l'administration compétente et la classification des plages en fonction de la qualité des eaux de baignade.





Vendredi 14 Juin 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages