Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Quand célibat rime avec prostitution.




D’abord sexiste paraît-il pour plusieurs individus, le refus de réservation de chambres pour femmes célibataires à Marrakech a suscité une polémique sur Internet. L’hôtel Domaine Abiad à Marrakech, refuse d’après la déclaration d’un internaute, pour la troisième fois une réservation sous prétexte que certaines membres du groupe sont « des femmes célibataires de nationalité marocaine ». 

Un règlement intérieur de l’hôtel Domaine Abiad, conçu spécialement pour ce genre de situation, est publié non seulement sur des portails numériques de presse, mais aussi sur divers réseaux sociaux.

Suite à l’acharnement des commentaires sur ce sujet, l’hôtel présente des excuses ainsi que des explications, tout en appliquant une mise à pied au directeur de communication et une offre de nuitée gratuite en faveur des femmes qui se sont senties offensées en écrivant leur avis sur Internet.  Un cas s’avérant exceptionnel, étant donné que Domaine Abiad est le seul à avoir un règlement intérieur interdisant aux femmes marocaines non mariées de séjourner à l’hôtel.
 
« On ne peut pas interdire à un adulte de prendre une chambre », acquiesce le réceptionniste de l’hôtel Ezzahia à Marrakech, « on ne refuse pas du tout aux femmes célibataires de réserver de chambres » affirme à son tour la réceptionniste de l’hôtel Ibis, tout en étant surprise de l’information.

D’après Kawtar, étudiante à Marrakech, « la loi n’interdit pas aux femmes célibataires de réserver dans des hôtels, c’est un comportement non justifié », Hafsa d’autre part, étudiante aussi déclare que, « d’après une expérience je savais qu’à Marrakech la majorité des hôtels refusent la réservation des filles qui sont de Marrakech et qui ont l’adresse de Marrakech sur leur CIN, en croyant que c’est une sorte de prostitution ou je ne sais pas quoi.

Par contre si elles étaient des femmes étrangères, je suis sûre que la réception de l’hôtel n’allait pas réagir de la même façon, du coup je trouve qu’il faut une explication à tout cela et il faut lutter contre ces hôtels car c’est honteux vraiment ! »Elle ajoute que le statut marital de la femme ne doit en aucun cas être un obstacle pour son séjour.

Ainsi, les péripéties poussent à mettre sur table une seconde fois la lutte entamée ce Janvier 2021, contre la loi 490. Une exploitation insidieuse de la loi, qui peut jouer un mauvais tour à l’avenir touristique de la ville de Marrakech.   

Zougagh Malak.

Jeudi 15 Juillet 2021



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Mai 2022 - 20:33 Intelaka : Bilan et suivi

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.