Menu

Quand l’élite de la diaspora germano-marocaine partage son savoir à l’ENSAM


Entretien avec Wajih RHALEM, Professeur à l’ENSAM de Rabat

Dans le cadre de la convention de partenariat signée entre l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Rabat et le Réseau des Compétences Marocaines en Allemagne « DMK », aura lieu, du 14 au 16 Octobre, en mode présentiel à l’ENSAM, l’Université d’Automne. Cet événement interdisciplinaire vise à rapprocher le milieu universitaire aux tendances actuelles et nouvelles transformations technologiques dans le domaine industriel.
Les ateliers programmés seront assurés par les experts du réseau DMK et auront comme thématique : « Les secteurs émergents et les transformations technologiques ».
L’élite germano-marocaine du réseau DMK partagera son savoir, savoir-faire et expériences sur le terrain.
Cet événement à caractère académique mais aussi industriel, connaitra la signature de conventions de partenariat entre l’ENSAM Rabat et l’IRESEN : Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles ; Green Energy Park ; la société MAGINEER Lighting et la société Mtech dans le cadre d’un programme d’incubation des startups de la diaspora.



Entretien avec RHALEM Wajih, Professeur à l’ENSAM Rabat, de l’Université Mohammed V, également chargé du Service de la Recherche Scientifique, coopération et encadrement

Lodj : Tout d’abord, parlez-nous de l’association DMK ?
 
Pr. Wajih RHALEM: DMK (Deutsch-Marokkanisches-Kompetenznetzwerk) est une organisation à but non lucratif qui promeut les transferts de technologies et de savoir-faire de l’Allemagne vers le Maroc, à travers des actions stratégiques. Le plan d’action et les créneaux de prédilection sont, entre autres, la promotion du développement durable, l’intégration des citoyens nés au Maroc en Allemagne, le  transfert de technologies et de connaissances entre le Maroc et l'Allemagne, le soutien à la recherche dans les deux pays, le renforcement de la coopération au développement bilatéral ainsi que la promotion du dialogue entre les cultures et les religions.
 
Lodj : Le DMK, autrement dit, l’élite intellectuelle marocaine d’Allemagne va dispenser des cours ou animer des ateliers  pour l’université d’automne de l’ENSAM. Quelle en est lavaleur ajoutée pour nos étudiants ?

Pr. W. R. : Il faut noter que parmi les objectifs de cette organisation, il y a la promotion de la pensée globale, l’encouragement des rencontres entre personnes de cultures et de religions différentes, l’engagement international commun ainsi que la médiation et la représentation en tant qu'ambassadeurs de l'Allemagne et du Maroc. Ce qui revêt une importance capitale.
 
C’est dans ce cadre que DMK, en tant qu’association qui occupe une place centrale parmi celles des résidants marocains en Allemagne, s’investit en faveur du développement du Maroc. A travers son professionnalisme au plus haut degré, DMK fédère aujourd’hui quelques 900 résidants marocains hautement qualifiés dans toute l’Allemagne.
 
Lodj : Pourquoi avoir choisi le thème des secteurs émergents et des transformations technologiques ?
 
Pr. W. R. : Suite à la volonté affichée par l’ENSAM de Rabat de s’ouvrir sur son milieu socioéconomique, afin de participer aux efforts déployés par le Maroc dans le cadre du  développement industriel, et en s’inscrivant dans le nouveau modèle de développement, il a été décidé de réaliser une université d’automne. Cette université s’est donnée comme angle de vision la transformation technologique dans les secteurs émergeants, notamment dans les trois grands axes essentiels qui en relève. A savoir, la mobilité électrique, l’hydrogène vert et les énergies renouvelables, des domaines qui s’inscrivent dans la vision stratégiques du Royaume.
Au fait, cet événement mettra l’accent sur les nouvelles transformations technologiques dans tous les domaines précités, moyennant le transfert de savoir, savoir faire et l’expérience sur le terrain acquise par les experts de la diaspora marocaine en Allemagne.
 
 
Lodj : Un petit aperçu sur cet événement, et sur les formations et leurs intérêts pour notre pays ?
 
Pr. W. R. : Cet événement s’inscrit dans le cadre, de la qualification et de l’accompagnement de nos élèves ingénieurs, afin de  devenir acteur à part entière dans le développement du domaine industriel, comme souligné dans le nouveau modèle de développement du Royaume. D’ailleurs, la dynamique de croissance dans laquelle le secteur industriel s’est engagé a été consolidée, d’abord par le Plan Emergence, ensuite par le Pacte National pour l’Emergence Industrielle qui insistent, tous les deux, sur la qualification des ressources humaines. Cette consolidation s’appuie particulièrement sur la qualité de formations des ingénieurs de demain.
Les ateliers de travail seront assurés par les experts du réseau DMK, lesquels partageront leurs expériences. Ce qui permettra aux professeurs, étudiants, doctorants et jeunes porteurs de projets d’explorer les processus de développement et la gestion d’innovation dans des entreprises internationales, considérées comme pionnières dans le domaine de la transformation technologique et digitale.
 
 
Lodj: Quelles sont les formations dispensées ?
 
Pr. W. R. : En marge de cet évènement, trois formations pratiques auront lieu en parallèle, et pendant trois jours, dans les laboratoires de l’ENSAM-Rabat. Pour la première qui a trait aux « Technologies modernes des moteurs », il s’agit d’un briefing complet sur la technologie moderne des Moteurs BMW. En plus de travaux pratiques de montage et démontage de deux moteurs BMW offerts par le DMK, dans le cadre du partenariat bilatéral signé en 2019 avec l’ENSAM-Rabat.
La seconde, forme des formateurs dans le cadre de la programmation robotique.
Enfin, la dernière formation concerne l’organisation des séminaires de Windchill-PLM, avec Creo comme CAD-Tool, et ce, afin de donner un aperçu sur les utilisations CAD-PLM durant les trois jours de l’université d’Automne.
 
Entretien réalisé par Bouteina BENNANI






Journaliste professionnelle. 30 ans d'expérience à L'Opinion. Actuellement journaliste à Radio Web... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 12 Octobre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 21:29 Grogne après l'obligation du pass vaccinal





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG