Menu


Relation parents-enfants : Quelques idées pour devenir des parents formidables


Les parents sont les premiers enseignants de leurs enfants et les premiers qui sont concernés par leur évolution et leur bien-être. C’est pourquoi ils cherchent toujours à améliorer leurs comportements avec leurs enfants par le fait d’actualiser leurs potentialités éducatives en utilisant les bonnes manières qu’ils apprennent de leur environnement.



"Style de parentalité’’ ou ‘’Style d’éducation’’ est une étude empirique sur plus de 100 enfants réalisée par la psychologue clinicienne Diana Baumrind, au début des années 1960 qui met l’accent sur la manière dont les parents agissent vis-à-vis à leurs enfants et les effets de ces comportements sur leur personnalité et leur santé mentale.

Quels sont les styles de parents selon Diana Baumrind ?  Quel est l’influence de leur éducation sur le mode de vie de leurs enfants ? Et comment peut-on devenir des parents formidables ?
 

Comment les styles parentaux sont classés selon Baumrind ?

La psychologue Baumrind a classé les parents en quatre catégories :
  • Le parent autoritaire c’est celui qui contrôle les attitudes de son enfant en limitant son autonomie. Il croit que tout ce qu’il fait est juste et que son enfant n’a pas le droit de s'exprimer, il doit juste obéir sans échange de parole. Ce genre de parent estime que son enfant ne doit pas lui refuser une demande sinon il va le punir.
  • Le parent permissif est celui qui permet à son enfant de faire ce qu’il veut sans l’orienter en exerçant peu de contrôle sur lui. Il est tout à fait le contraire du précédent style de parent. Son éducation est fondée sur l’affection et l’indulgence. Il accepte tous les mouvements de son petit ce qui fait de lui une ressource que son enfant peut utiliser à tout moment avec la manière qu’il veut.
  • Quant au parent démocratique, il se comporte d’une manière rationnelle avec son enfant en orientant ses activités et ses décisions. C’est la catégorie parentale idéale car la relation parent-enfant est fondée sur le respect mutuel auquel les deux parties contribuent (les parents et leurs enfants) .
  • Le parent négligeant est le pire des styles parentaux. Il ne s’intéresse pas à son enfant ; on le trouve souvent narcissique, il passe la plupart de temps hors de la maison. Et il justifie son absence par l’hyperactivité de son enfant qui, selon lui, lui cause un grand problème

Quels sont les effets de cette éducation sur les enfants ?

Nul ne peut nier que la façon dont les parents élèvent leurs enfants a une grande influence sur leur santé mentale, leurs relations sociales, leur performance scolaire et même sur leur avenir. Maccoby et Martin lient les quatre styles éducatifs avec une série d’effets personnels.

Le style autoritaire fait que les enfants réussissent en obtenant de bonnes notes, mais ils perdent leur confiance en soi et leur autonomie. Alors que le style permissif rend les enfants égocentriques, désobéissants avec un rendement scolaire faible. Les troubles psychologiques, l’agressivité font partie des effets du style négligeant ; le style diplomatique, quant à lui, crée une ambiance familiale, ce qui fait que l’enfant développe son intelligence émotionnelle, intellectuelle et même son intelligence artistique qui mènent à un rendement scolaire élevé.

Quelles sont les astuces que les parents doivent suivre pour réussir leur relation avec leurs enfants ?

Pour créer une relation saine avec son enfant, il faut mettre en pratique quelques astuces au lieu d’exposer ce dernier à un risque accru en le frappant, comme par exemple des tendances suicidaires, de dépression et décrochage scolaire …etc.
  • En premier lieu, les parents doivent passer du temps avec leur enfant en lui consacrant une demi-heure ou une heure par jour, en fonction de leur disponibilité, ce qui revient à se mettre au niveau des enfants en laissant à côté toute distraction pouvant perturber ces moments ;  
  • En deuxième lieu, au lieu d’insister sur le côté négatif des comportements de l'enfant, insistez sur ses Good Behaviors ; à titre d’exemple quand votre enfant veut manger tout seul ce n’est pas grave ; il n’y a pas lieu de faire un scandale s’il salit ses vêtements. Ne le grondez pas, ce qui important c’est son envie d’apprendre de nouveaux comportements qui vont lui servir dans les jours à venir.
  • Sans oublier de réorienter son énergie vers un comportement positif quand il s'énerve, il vaut mieux changer le sujet, et là, il y a plusieurs manières pour le faire. Par exemple, jouez avec lui, le jeu établit des comportements positifs chez les petits, c'est le moyen efficace pour développer leurs compétences. Emmenez-le en promenade, le contact avec le monde extérieur va l’aider à se calmer surtout la nature car il va acquérir et utiliser de nouvelles sensations visuelles, tactiles, sonores…etc.

En bref, un enfant a besoin d’amour et d’affection, un câlin, un sourire et pourquoi pas un bisou cela le réconforte car il se sent aimé. Ce qui fait que les parents doivent se former avant de donner naissance à leurs enfants.

Rédigé par Maryam Ait El Hachmi , La Fondation Tamkine
#Tamkine_ensemble_nous_reussirons

Mardi 26 Avril 2022



Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.