Menu

Sa Majesté le roi Mohammed VI rassure son peuple !




 
 
Et le geste seconda le verbe.

Il va sans dire que, dans le brouhaha généré par les ballotements  liés au vaccin, le marocain, pris dans les vents, eut besoin, et grand bien lui fasse ! de se réconforter, dans une idée qui tient.

Une idée à vocation pragmatique, qui allie symbolisme et citoyenneté. Une idée achevée, peaufinée, prête à reconfigurer la donne, à  parer à cette ombre lunatique,  qui plane en maitresse semeuse de doutes,  sur notre petit  quotidien.

Que n’a-t-on pas entendu sur le compte de ce vaccin miracle ? Un vaccin venu de chine ou d’ailleurs. Un vaccin auquel on prête, preuve à l’appui, ce pouvoir de rayer de la carte ce méchant virus.  Un vaccin-bouc-émissaire, étiqueté de tous les travers, qui sut secouer en batteur habile,  ce fin fond résiduel, prêt à se multiplier jusqu’à gangréner  le monde.

un fin fond qui tranche d’avec tout élément de  torpeur, qu’on appelle : « complot ».

À bas les ragots 

Que n’a-t-on pas avancé, de façon, subreptice peut-être,  à confondre les torts,  à renchérir  les travers ,  de ces arguments fallacieux, jusqu’au-boutiste, prêts à en découdre avec les rudiments d’une raison, à saper cette confiance à engrenages multiples,  sitôt établie, engagée pour appeler, de ses dents, de ses vœux, des jours meilleurs.

Des bouches savantes et d’autres, s’ingénièrent, et leur appétit papelard,  à prêter libre cours à leurs prouesses oratoires, à dénigrer, la langue dénouée,  de ces efforts confondus,  pour lever de cette épine au pied de la planète bleue.

De ces paroles à la trame douteuse, montées dans la facilité du verbe, qui s’étripent pour jurer  l’inefficacité présumée du bébé vaccin.  Ceci, sans daigner d’attendre la mise en épreuve de ce dernier.

Un vaccin qui, de surplus, et hormis son inefficacité présumée, dit-on, serait prêt à brouiller votre code génétique, à charger sur vos neurones.  

Nombre de marocains voient d’un œil mauvais, circonspect,  cette course en veux-tu en voilà, à la verve empressée, qui œuvre d’arrache pieds, à  cumuler ragots sur ragots, à distiller dans l’opinion publique de ces idées par-delà les pronostics,  et qui instaurent, dans leurs démesures, un climat malsain.  

Une initiative en tout point royal 

Quoi de mieux donc, en ces temps troubles, que l’initiative royale, venue à temps,  citoyenne et responsable. Une initiative  engagée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, qui prit le devant, pour recevoir, en sa qualité de  monarque ayant à cœur les soucis quotidiens de ses sujets marocains,  cette première dose du vaccin.

Une initiative applaudie par, nous, marocains. Une initiative qui a su contrecarrer tant d’insanités , livrer bataille à ces idées précitées. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, de par ce geste, rassembleur, concis, a vite fait de mettre les choses à leurs places, à annihiler de ces allégations dupeuses, qui s’échinent, irresponsables, à ternir le ciel de la nation.  

Hicham Aboumerrouane 





Rédigé par le Lundi 1 Février 2021
Hicham Aboumerrouane
Hicham Aboumerrouane est un jeune journaliste et écrivain marocain. En savoir plus sur cet auteur


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté