Menu

Sucre & gaz butane : Baisse de la charge de compensation


A en juger par le tout dernier bulletin d'information de la Caisse de compensation, la charge de la subvention du gaz butane et du sucre au titre du mois de janvier 2021 serait tombée à 1,196 milliards de dirhams contre 1,236 milliards de dirhams une année auparavant. Et ce, au moment ou les cours mondiaux grimpent sachant qu’en termes de subvention, l’effet quantité compte également.
Le détail des chiffres.



A lire ou à écouter en podcast :

break_time500mssucre__g1615540985.mp3 Sucre & gaz butane : Baisse de la charge de compensation  (730.03 Ko)

L’analyse de la structure des prix du gaz butane, telle que, récemment, livrée par la Caisse de compensation, fait état, au cours du premier trimestre de l’année 2021, d’une diminution de la moyenne de la subvention unitaire par bonbonne de 12 kg de 3 % par rapport à ce qui avait été enregistré une année auparavant.
N’empêche qu’au titre du mois de mars 2021, le prix de cette subvention unitaire a enregistré une hausse de 2 % par rapport au mois de février 2021, et une baisse de 9 % par rapport au même mois de l’année 2020.

Renchérissement des cours

Traitant de l’évolution des cotations du gaz butane, ledit bulletin indique que le prix moyen du gaz butane a enregistré une hausse de 5 % au mois de janvier 2021 par rapport au même mois de l'année dernière. Par ailleurs, il s’est établi à 556 dollars la tonne au mois de février 2021 enregistrant ainsi une augmentation de 6 % par rapport au mois de janvier de la même année et de 3 % par rapport au même mois de l’année 2020.

Ce qui fait que la moyenne des cours du gaz butane au cours des deux premiers mois de l’année 2021 a connu une hausse de 4 % par rapport à la même période de l’année 2020.


Des charges et des quantités en baisse

Au titre du mois de janvier 2021, précise-t-on de même source, l’évolution aussi bien de la charge de compensation du gaz butane que les quantités mises à la consommation, relative au mois de janvier 2021, a enregistré une baisse de 2 % comparée à la même période de l’année 2020. Du coup, la charge de compensation s’est élevée à 938 millions de dirhams contre 960 millions de dirhams comparée à la même période de l’année 2020.  

Les cours de sucre en hausse

Pour ce qui est du sucre, le bulletin de la caisse de compensation précise que les cours de sucre ont enregistré, au cours du mois de janvier 2021, une hausse de 12 % comparé au même mois de l’année 2020. Et que cette augmentation a continué au cours du mois de février 2021 avec une hausse de 7 % par rapport au mois de janvier de la même année, et de 12 % par rapport au mois de février 2020. 
Ce qui fait que la moyenne des cours du sucre relatif aux deux premiers mois de l’année 2021 a enregistré une augmentation de 12% comparée à la même période de l’année 2019. N’empêche que l’évolution de la charge de compensation du sucre, aussi bien en quantités qu’en valeur, relative au mois de janvier 2021 a enregistré une baisse de 7 % comparée à la même période pour l’année 2020.
En chiffres, la caisse de compensation situe cette charge à 258 millions de dirhams pour le mois de janvier 2021 contre 276 millions une année auparavant.



Noureddine Batije


Rédigé par Noureddine Batije le Jeudi 11 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté