Menu

UNFPA et ANARUZ, partenaires contre violences de genre et mariage des mineures


M. Luis Mora, Représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et M. Karim El Bannani, Président de l’Association Troisième Millénaire pour le Développement de l'Action Associative au Sud-Est, coordonnatrice du réseau ANARUZ ont signé un accord de partenariat pour l’année 2021. L’objectif est de renforcer l’accès des femmes et des filles survivantes à la violence, aux services essentiels, en même temps que le plaidoyer contre le mariage d’enfants. Et ce, en poursuivant l’action de sensibilisation et de mobilisation auprès des décideurs, autour du mémorandum sur le mariage des mineurs.



UNFPA et ANARUZ, partenaires contre violences de genre et mariage des mineures

Le Réseau Anaruz et UNFPA agiront ensemble pour assurer la continuité de la prise en charge des femmes survivantes à la violence durant la crise du COVID-19, y compris l’accès aux services de la chaine de prise en charge au niveau des associations du réseau, en particulier à Oujda, Errachidia et Marrakech.

Ce travail conjoint s’inscrit dans le cadre du projet de « Promotion des Droits à la Santé Sexuelle et Reproductive des femmes et des filles et de l’Égalité de genre au Maroc », mis en œuvre avec l’appui de l’Ambassade du Canada au Maroc.

UNFPA qui clôture cette année son 9ème cycle de coopération avec le Gouvernement Marocain, continue son appui aux progrès du pays. Il mène dans ce cadre un partenariat stratégique avec le réseau ANARUZ, qui vise la promotion des droits des femmes et des filles.

Le Fonds des Nations Unies pour la Population est une agence du Système des Nations Unies qui agit dans plusieurs domaines, où la population et développement, la santé – y compris la santé maternelle et la santé sexuelle et reproductive –, l’égalité entre les sexes et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles ainsi que l’appui à la jeunesse, sont des priorités.

De façon opérationnelle, l’action de l’UNFPA vise avant tout l’amélioration des conditions de la population et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

L’initiative rentre aussi dans le cadre du Plan d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), en tant qu’engagement international ratifié par le Maroc, aussi bien que les ODD.





La rédaction


Rédigé par La rédaction le Mercredi 24 Mars 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté