Menu

Un couple marocain non marié acquitté par un tribunal marocain


Il s’agit d’un arrêt de justice sans précédent au Maroc. Un juge du tribunal de première instance de Zagora a acquitté un couple, vivant en concubinage, du crime d’adultère.




L’homme avait été dénoncé par sa première épouse qui l’a accusé de violences et d’adultère puisqu’il a vécu avec une autre femme.

La première femme a déposé plainte en accusant l’homme en question de l’avoir chassée du domicile conjugal. Chose qu’il a démenti lors des interrogatoires, en expliquant que celle-ci avait quitté la maison de son plein gré, après une dispute.

Concernant l’accusation d’adultère, l’homme a avoué qu’il vivait avec sa seconde femme, depuis qu’il avait fêté les fiançailles où beaucoup de proches étaient présents. Un type de mariage non reconnu par la loi marocaine, mais socialement accepté.

Le juge a alors acquitté le couple du crime d’adultère, car selon lui : “l’absence d’acte de mariage n’est pas une raison de considérer cette relation comme adultérine”.

Toutefois, le magistrat a condamné l’homme à deux ans de prison, en plus d’amende de 2 000 dirhams, en plus de dommages et intérêts de 10 000 dirhams au profit de la première femme à cause des violences sexistes contre sa première femme.

Avec EFE








Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté