Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Une nouvelle Charte d'Investissement pour remettre notre Économie sur ses pieds


Tant attendue, la Charte d'Investissement constitue l'un des outils majeurs sur lesquels le NMD a assis la stratégie de développement économique proposée à l'horizon 2035.



Par Najib Mikou

Le Communiqué du Palais Royal annonçant ce projet structurant, témoigne de son rôle nodal et des grandes ambitions portées sur lui pour insuffler l'impulsion nécessaire à notre Économie.
Le projet accède aujourd'hui, sous les Hautes Instructions Royales, au stade décisif de formalisation de son implémentation et d'association des représentants des opérateurs privés à sa mise en œuvre.
Outre les objectifs globaux de création massive d'emplois, de développement territorial équitable et de priorisation de secteurs porteurs pour notre pays, il est permis de croire que la Charte d'Investissement attendue, servira des objectifs non moins importants, qui constitueront incontestablement, des facteurs d'appui décisifs à son succès.
Elle est appelée à être un véritable moteur à libérer les énergies, toutes les énergies, tant qu'elle favorisera et encouragera à tout prix, l'initiative privée.
Elle est également appelée à être l'un des propulseurs privilégiés d'une croissance forte et durable, combien nécessaire pour notre Économie et pour notre bien-être social.
Elle est de même, appelée à être l'une des machines inclusives de toutes les potentialités, en ce sens qu'elle appuiera des choix et des voies d'opportunités pour la très petite initiative quelle qu'en soit sa taille.
Elle est enfin, appelée à insuffler la dose inéluctable de transparence, aussi bien en matière de neutralité des Services de l'Etat face aux opérateurs économiques, qu'en matière d'accès aux avantages qu'elle leur apporte.

Il est attendu que les systèmes de dérogations, ainsi que les rapports personnalisés entre l'Administration et les opérateurs économiques, soient abolisLa digitalisation de l'accès à l'information et de son traitement, y contribuera significativement.
Il faut souligner que le fait que le gouvernement se soit doté d'un Ministère auprès du Chef du Gouvernement, dédié à " l'Investissement, la Convergence et l'Evaluation des Politiques Publiques", est en lui-même un atout important pour la mise en symbiose de l'intervention publique dans ce domaine crucial, ainsi que pour l'atteinte de ces attentes légitimes.
Ceci dit, si tout autorise à croire que la Charte d'Investissement attendue, devra assumer tous ses rôles et permettre d'atteindre tous les objectifs économiques fixés, il serait injuste de penser qu'elle puisse le faire toute seule.

L'acte d'investir est complexe et multidimensionnel, et par conséquent, la Charte d'Investissement devrait être accompagnée d'une façon concomitante :

> d'une charte fiscale pour assurer stabilité, simplicité et visibilité aux opérateurs économiques, pour favoriser des initiatives novatrices visant à améliorer la compétitivité de nos entreprises telles que l'émergence de Sociétés de Mutualisation et de Commercialisation (SMC), pour soutenir nos exportations face à une compétition internationale inégale, et pour contribuer à la juste redistribution des fruits de la forte croissance visée, entre l'ensemble des compartiments de la société.

> d'une charte sociale pour permettre le transfert de la juste part du Capital vers le Travail, et pour que l'entreprise soit un cadre de créativité, d'engagement, de formation, d'épanouissement, de cohésion et de compétitivité.

> et d'un système d'accompagnement financier, foncier et d'ingénierie au profit des opérateurs qui en ont besoin, pour forcer le succès de toute initiative d'entreprendre et éviter les mortalités importantes et démotivantes d'entreprises, que nous essuyons régulièrement, surtout dans les rangs des TPME
.

L'intérêt n'est pas tant la création de dizaines de milliers d'entreprises par an, mais également l'activation de tous les leviers possibles pour les maintenir en vie et les faire grandir notamment, par l'accompagnement ciblé et efficace.
Tout ceci peut être résumé en 3 mots magiques : climat des affaires. C'est sur l'efficacité et la performance de notre climat des affaires que la décision d'investir est prise par l'opérateur privé. Car au-delà de tout patriotisme économique nécessaire ou de tout intérêt que nous puissions susciter chez un investisseur étranger, le monde des affaires et de l'entreprise, reste un monde de l'argent et du bénéfice. Et ces propos et intentions ne sont ni négatifs ni encore moins péjoratifs.

Il n'est donc, nul besoin de rappeler ici que la Charte d'Investissement, a été profondément repensée pour que le secteur privé y trouve des autoroutes d'opportunités, les emprunte avec enthousiasme et assume pleinement le rôle qui doit être le sien dans le domaine économique.
Il est par conséquent, visé que l'on parvienne grâce à la nouvelle Charte d'Investissement, à relever le défi majeur de réconcilier notre choix économique libéral avec notre réalité économique effective.
Il n'est pas admissible, il n'est pas viable que dans une Économie libérale, l'Etat soit de très loin, l'investisseur principal par rapport au privé. D'où l'objectif assigné à la nouvelle Charte d'Investissement, à l'horizon 2035, d'inverser les parts de l'Etat et du privé dans l'Investissement global.

La logique préconisée veut que le privé y atteigne 75% alors qu'il oscille aujourd'hui entre 25 et 30%.
C'est à ce titre que le privé est fortement attendu, pour qu'avec l'Etat, ils relèvent ensemble, chacun dans son rôle, les défis de l'industrialisation du pays, de la création d'une forte valeur ajoutée localement, de l'atteinte d'une nécessaire croissance de 6 à 7%, de la création d'emplois massifs et du développement conséquent des exportations.
L'enjeu majeur c'est une Économie nationale véritablement inclusive et un Maroc puissance émergente à l'échelle régionale et internationale.

Rédigé par Najib Mikou



Mercredi 9 Mars 2022


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Mai 2022 - 22:16 Dieu est plus Clément que ses serviteurs

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 

Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution


Chèr Monsieur, Chère Madame

Je suis le Web Master de L'ODJ Média,

j’ai le plaisir de superviser le nouveau média “L’ODJ” pour le groupe de presse Arrissala 
 

L’ODJ est un bouquet de publication en format presse numérique : (7)
 

Nous lire : Portail Web   & Magazine mensuel

Nous écouter : Web Radio   & Portail Radio   & APP Mobile

Nous voir : Web TV    & Portail vidéos replay   & Youtube

Nous suivre : Instagram   / FaceBook    / TiK To  K / Linkedin   / Twitter

 

“L’ODJ” c'est quoi ?: « L’opinion des jeunes » de 7 à 77 ans 

 

L’esprit : Faire revivre l’esprit de l’Opinion Des Jeunes, sans nostalgie aucune, ni c'était mieux avant,  mais bien pour la nouvelle génération connectée avide de plus de liberté responsable, de changement durable, d'horizon positif, d'avenir partagé, d'ouverture soutenue et de culture sans modération.
 

Le Bouquet L'ODJ n'est pas un simple canal d'actualités ou d'informations en continu, mais un bouquet multimédia et multi-canal pour du contenu à l’ordre du jour.

 

Contenu : À travers des articles, des podcasts, des vidéos, des émissions Web TV, notre couverture médiatique cible des thématiques qui intéressent la jeunesse marocaine (Bien être, Santé, Culture, Environnement, Digital, Economie, Politique, Sport, Lifestyle, Musiques  .....), sans pour autant être dans l'information éphémère ni soumis à la dictature de l'actualité immédiate.

 

Soit, une actualité durable qui ne suit d'autre ligne que la volonté d'éclairer et d'approfondir les enjeux d'un monde, devenu plus complexe et parfois difficilement compréhensible.
 

L’ouverture (liberté et responsabilité): Le challenge et la réussite du projet restent, avant tout, l’ouverture vers les internautes (propositions en ligne), des partenariats Win Win, et des chroniqueurs invités à travers essentiellement trois rubriques :
 

Quartier libre : https://www.lodj.ma/Quartier-libre_r4.html   
 

Chroniqueurs invités : https://www.lodj.ma/Chroniqueurs-invites_r20.html   
 

Coup de cœur : https://www.lodj.ma/Coup-de-coeur_r11.html  



Partager ce site