Menu



Zomorrod 11 : briques en mouvement


Un empilement de quatre cubes, Zomorrod 11 se dresse fermement au cœur d'un carrefour routier à Téhéran. La conception a incorporé l'utilisation de modules de motifs géométriques en briques suivant une stratégie selon laquelle la façade extérieure du bâtiment s'étend à l'intérieur et forme de nombreux éléments de l'intérieur ; du niveau de stationnement le plus bas à -5 jusqu'au sommet.




La rue à sens unique qu'il surplombe sur l'élévation sud relie deux des principales artères nord-sud de Téhéran, par conséquent la nature de l'impact du site sur le passant est affectée par la vitesse et la hâte. L'architecture a pour objectif que les conducteurs et les piétons s'arrêtent, même en passant, et se remémorent peut-être à travers une structure moderne liée au passé de la culture.


 Conformément à cette aspiration, le bâtiment est plutôt immobile du niveau de la rue, où tout le rush a lieu jusqu'au 3ème étage ; qui est aussi la hauteur des bâtiments voisins. Jusque-là, les modules de briques sont statiques, ce qui limite également les vues vers les sites voisins. 


Du troisième étage au 6 ème niveau, ces modules deviennent mobiles à mesure qu'ils s'élèvent et s'éloignent de la frénésie des rues enveloppantes, avec des vues s'ouvrant sur les montagnes et le paysage urbain. 


Les briques vissées ensemble, encadrées et se déplaçant sur des rails le long de l'élévation vitrée du bâtiment aident l'architecture à improviser une impression de l'environnement rapide du paysage de rue, tout en élargissant les vues vers la ville de l'intérieur.

 

Les panneaux de briques mobiles fournissent non seulement une image en constante évolution du bâtiment à l'extérieur, mais ils permettent également à l'utilisateur de contrôler la quantité de lumière solaire qui pénètre dans les espaces de bureau. Chaque panneau pèse environ 1000 kg et est néanmoins très facile à pousser le long des rails encastrés dans le sol. 


Les modules mobiles sont conçus et fabriqués pour les rendre aussi légers que possible, en utilisant des briques creuses sur mesure vissées ensemble.

 

Fiche technique

 

Nom du projet : Bricks on The move

Superficie brute construite (m2/ft2) : 10400 m2

Année d'achèvement : 2020

Architectes principaux : Moeen Afzalkhani, Zahra Azizi

Client : Organisation caritative Golshirazi

Équipe de conception : Ali Frughi, Mohammad Arefian, Hanna Mobaraki, Reza Ghorashi, 

Photographie : Parham Taghioff     

 

 

À propos d'Ákaran Architects


 

Aspirant à créer des espaces curieux et intéressants, mais hautement fonctionnels, Ákaran Architects a été fondé par Moeen Afzalkhani et Zahra Azizi en 2010. Notre stratégie de travail est que ce n'est pas un style de signature en architecture qui compte ; c'est plutôt l'essence de l'espace créé et la continuation d'un dialogue spatial intrigant avec le contexte environnemental, politique, social et culturel.

 

L'architecture, curieusement réactive, est doublée de la collaboration d'ingénierie appropriée à chaque étape du processus pour garantir des bâtiments articulés qui peuvent être facilement lus et compris, tout en conservant la beauté et l'artisanat immaculé.


Lundi 24 Janvier 2022



Dans la même rubrique :
< >

Vodcasts | Caricatures | Portfolio



Magazine créé avec Madmagz.