Menu

Zoom sur Ghita Mizdid, la jeune youtubeuse marocaine qui fait le buzz


Ghita Mizdid, une jeune youtubeuse marocaine pleine d'ambition mais surtout d'humour



Ghita Mizdid, est une jeune youtubeuse marocaine qui ne cesse de faire le buzz sur les réseaux sociaux. La jeune femme agée de 21 ans possède sa propre chaîne Youtube qui compte aujourd’hui 212.000 d’abonnées et un compte Instagram qui compte 228.000 abonnés.

Zoom sur Ghita Mizdid, une jeune Youtubeuse pleine d’ambition

Avant même de se faire connaître sur les réseaux sociaux, Ghita à toujours eu le don de faire rire les gens qui l’entourent. La jeune femme adore l’humour et ne carbure qu’à ça, c’est d’ailleurs une grande fan du célèbre humoriste franco-marocain Gad Elmaleh.

L’idée de créer sa chaîne YouTube et d’y publier du contenu drôle lui est venue en 2017 après s'être présenté en retard à un cours, son professeur n’étant pas content de son retard, lui demande alors des explication. Fidèle à elle-même, le premier réflexe de Ghita à été d'imiter la secrétaire de son dentiste qui était en partie responsable de son retard, car elle n’avait pas respecté le rdv de la jeune femme. Ainsi, Ghita à réussi à détendre l'atmosphère et a faire rire son professeur et ses camarades de classe, de la, elle crée sa chaîne YouTube pour ainsi filmer la suite de son imitation.

Pendant l’été 2020, la jeune femme se fixe un challenge selon lequel elle va produire une vidéo par semaine pendant 10 semaines.  Résultat ?
Elle fait le buzz, les vues, les likes et abonnées ont vite atteint des leur seuil, un seuil assez élevé. En effet, pendant le confinement, elle réussit à accumulé 20.000 abonnées sur Instagram.. Un début prometteur pour la jeune youtubeuse

Malgré les avis négatifs que Ghita a pu reçevoir, elle ne se laisse pas décourager et continue sur sa lancée car elle avait confiance en ce qu’elle faisait, après tout, c’est d’abord pour sa propre personne qu’elle s’est lancé dans le domaine de youtubeuse.  La jeune femme part du principe ou si elle fait rire une minorité et non pas la majorité.. Et bien ça lui suffisait amplement. À sa grande surprise c’est la majorité qui à fini par apprécier ses vidéos et non pas le contraire.

Ghita voit les choses en grand et décide de s’inscrire dans un stage de théâtre sur Paris. Elle suit alors 36 heures de cours brut sur le théâtre par semaine. Ghita se sent alors dans son élément, entourée de gens qui partagent les mêmes idéologies et principes qu’elle, des gens qui lui ressemblent. Une expérience qui lui ouvre les yeux et qui lui permet de réaliser que c’est sa passion et que devenir youtubeuse était son but ultime. Rien ni personne ne pouvait lui faire changer d’avis désormais

La vidéo qui lui à réellement permis de faire le buzz est une vidéo sur le mariage marocain,  une vidéo qui à été vu 5000 fois... pas mal pour un début.

Ce premier succès la pousse alors à écrire 2 sketches qui vont lui permettre de monter sur scène. Cependant, Ghita ne quitte pas ses études pour autant. Elle décide alors de suivre ses études tout en concrétisant son rêve de percer dans les réseaux sociaux, notamment sur YouTube.

C’est pendant le confinement que lui ai venu l’idée de raconter des "fun facts" et des histoires basés sur des faits réels, qu'elle va partager sur YouTube. Elle produit alors une vidéo intitulée “Sbitar Zit” qui est un grand succès et que Mustapha Swinga, un célèbre youtubeur marocain partage avec ses abonnées. Ce partage lui vaut alors plusieurs milliers d’abonnées et depuis Ghita ne cesse de produire des vidéos dans ce style, des vidéos drôles et divertissantes ou elle raconte des histoires

Le nombre d’abonnées de Ghita représente a ses yeux 212.000 sourires potentiels. À travers ses vidéos, elle remercie ainsi ses abonnées, qui l’on aider à réaliser son rêve le plus fou, celui de devenir youtubeuse. 

 






Rédigé par le Lundi 15 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Avril 2021 - 22:36 Aux origines des variants



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté