Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Avoir 50 ans : tranches de vie dépassionnées d’un cinquantenaire.




Par Ali Bouallou

Avoir 50 ans : tranches de vie dépassionnées d’un cinquantenaire.
La cinquantaine, on la repousse comme on peut mais elle est plus accrocheuse que soi.

Elle a le temps comme ami et l’illusion comme vice, l’illusion d’un certain bonheur, d’un corps sain et d’un esprit accompli.

Elle échoue un beau jour, pour les (mal)chanceux, devant des bougies larmoyantes en signe d’usure et un gâteau en manque d’imagination malgré sa sophistication.

V’là le cinquantenaire dira-t-on, une appellation d’origine incontrôlée pour dire qu’on est casés dans la vie autrement, ni trop jeune ni trop vieux. Les regards admiratifs des plus ingénus se mêlent aux désobligeances malveillantes des plus réalistes. Les remords persistants s’estampent pour le compte d’un bonheur relatif et un semblant d’équilibre.

C’est l’âge de l’esprit alerte malgré le changement omnipotent de la silhouette et des réflexes.

Les signes extérieurs de richesse ou de misère ne changeront rien au fait que l’on restera pauvre pour les incontinents et riche pour les consistants. Après la quarantaine survient la cinquantaine, un âge où l’on récolte les fruits de son labeur matériel et spirituel où l’on assume pleinement les leçons de vie de l’âge mûr.

C’est la moitié d’une vie qui annonce le passage de la jeunesse à la vieillesse. L’éveil, le perfectionnisme, le respect des codes, l’éternel amour de la vie et de sa quiétude, telle est l’existence idéale que devrait avoir un cinquantenaire.

Tout amour décadent qui se transforme au fil du temps en cauchemar et affrontements futiles, ravageurs et déstabilisateurs, devraient être proscrit au risque de finir en légume imbibé d’alcool, de regrets et de nostalgies.
 
La maturité fait en sorte, par je ne sais quel miracle, à ce que l’affranchissement tombe toujours à point nommé pour libérer le passionné qui sommeille en soi ; charmeur souriant, anti-cynique sensible, optimiste courageux, bosseur inconditionnel, agréable conciliateur, honnête obstiné, aimant doux, consensuel convaincu, amoureux fougueux, amant téméraire, passionné éternel...sont là les prémices d’un joyeux cinquantenaire assumé.

Il ne faut écouter à présent que son esprit puisqu’il ne lui sert à rien de calculer quand ses variables dans la vie ne sont que qualitatives.
 
Les chimères ne durent qu’une saison, n’est-ce pas !?
 
Bon vent au cinquantenaire. Il portera ce nom encore et encore pendant dix autres années, sauf erreur de la nature…bien sûr !

Ali Bouallou



Mercredi 11 Mai 2022


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Mai 2022 - 20:00 Juniors Vs Seniors

Samedi 21 Mai 2022 - 19:23 Déphasage

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.