Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Campagne de solidarité avec l'Ex-président Marzouki


​100 personnalités arabes ont appelé Lundi dernier à la solidarité avec l'ancien président tunisien, Moncef Marzouki, en raison des suites données par la justice tunisienne à ses accusations de complot contre la sécurité intérieure et extérieure de l'État.



Les personnalités solidaires avec Moncef Marzouki ont estimé avoir pris cette mesure pour soutenir  l'ancien président contre ce qu'elles ont qualifié de « tyrannie du président actuel, Kais Saâyed, après avoir annoncé le retrait du passeport diplomatique de Marzouki, et son procès.
 
Cela est venu dans une déclaration publiée par le Conseil Arabe sur sa page Facebook officielle, avec les signatures de 100 personnalités arabes, y compris des politiciens, des intellectuels, des défenseurs des droits humains et des professionnels des médias.
 
Parmi les signataires de la déclaration figurent : la militante yéménite et lauréate du prix Nobel de la paix Tawakkol Karman.
 
Le conseil a déclaré qu'il était solidaire avec  Marzouki contre "les campagnes de diffamation et de trahison".
 
Le conseil a condamné « la décision absurde de l'autorité tunisienne de retirer le passeport diplomatique de Marzouki, et l'intention de Saâyed de le faire passer dans des procès grotesques pour des raisons naïves, et en raison du rôle qu'il joue dans la confrontation au coup d'État tunisien et la défense de sa constitution et des droits de ses citoyens», selon le communiqué.
 
Le conseil a par ailleurs attaqué "les partisans de Kais Saâyed dans des campagnes de distorsion, de trahison et d'incitation contre le président Marzouki", les décrivant comme "des mouches électroniques émanant de pays (non spécifiés) du Golfe".
 
 "Nous appelons ceux qui croient aux valeurs démocratiques et à la liberté et les partisans de la vérité et de la justice dans le monde entier, à s'opposer à cette absurdité constitutionnelle et à cette violation de toutes les règles juridiques pratiquées par Kais Saâyed, et à être solidaires avec les valeurs ​​représentées par le Dr Moncef Marzouki face à la tyrannie." , peut-on lire dans le communiqué
 
Le Conseil Arabe  est une organisation non gouvernementale créée le 26 juillet 2014 et regroupant des personnalités arabes.Il a pour siège principal Tunis et vise à défendre les valeurs des « révolutions arabes » et de le droit des peuples à choisir leurs destinées. 





Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 20 Octobre 2021