Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






L’apport indéniable de la Médecine Physique et de Réadaptation


La médecine physique et de réadaptation est une spécialité souvent reléguée au second plan.

Pourtant, Si un organe ou des éléments composant l’appareil locomoteur ou musculo-squelettique ne sont plus relancés et rééduqués fonctionnellement, après une paralysie suite un accident vasculaire cérébral, cela va engendrer des restrictions et des limitations d’utilisation et vont hypothéquer l'autonomie et l’indépendance d’une personne, pouvant aboutir à une paralysie totale et à vie.

Pour en savoir plus, lodj médecine et santé a rencontré Dr Noureddine OUDGHIRI IDRISSI, spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation(MPR) à Casablanca.



Entretien entre Dr Anwar CHERKAOUI et Dr Noureddine OUDGHIRI IDRISSI

l_apport_indeniable_de_la_medecine_physique_et_de_readaptation.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (6.57 Mo)

Dr Anwar CHERKAOUI: En quoi la médecine physique et de réadaptation est une spécialité à part ?

Dr Noureddine OUDGHIRI IDRISSI: rappelle que l’organisation mondiale de la santé (OMS) place la Réadaptation comme un élément essentiel de la couverture sanitaire universelle, au même titre que la promotion de la santé, la prévention, les soins thérapeutiques et palliatifs.
La Spécialité est officialisée par l’OMS au plan international en 1968.

Les deux premiers Médecins MPR Marocains ont commencé à exercer au Maroc en 1978.
Au Maroc, en 1994, la MPR est enfin reconnue comme Spécialité Médicale à part entière, et publiée au Bulletin Officiel N°:4236 du 05 Octobre 1994.

A travers le monde la Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) a pu faire ses preuves depuis plus de 90 ans.

En Juin 2013, la Chine a organisé le 7eme Congrès Mondial de médecine physique et de réadaptation (MPR). Depuis, elle s’est dotée de plateaux techniques et d’infrastructures modernes à des fins fonctionnels et de confort, afin de répondre à une demande forte et  croissante de besoins en matière de soins et dont l’investissement est des plus économiques à court et long terme.

Le retour sur investissement est des plus rentables en matière d’économie de la santé,  de « l’écologie humaine », de la prévention à grande échelle, vu le nombre d’habitants et le changement de mode de vie.

La Chine a environ 100 000 médecins physique et de réadaptation, alors que le Maroc n’en compte que 80 tous secteurs confondus (Libéraux, universitaires et hospitaliers, militaires, détachés). Environ, 1 MPR pour 425 000 habitants.

Au même titre que les autres Spécialités médicales ou chirurgicales, la MPR est au service des citoyens et de ses consultants pour une approche diagnostic, thérapeutique, pronostic et surtout spécifiquement fonctionnelle.

Dr Anwar CHERKAOUI : Pourquoi la médecine physique et de réadaptation est indispensable pour une bonne récupération fonctionnelle ?

Dr Noureddine OUDGHIRI IDRISSI : Il est habituel d’aborder la santé mentale, la santé au travail, la santé physique, la santé au sport, la santé esthétique…

La santé Fonctionnelle est souvent ignorée. Elle coiffe le tout, d’autant plus qu’un organe ou des éléments composant l’appareil locomoteur ou musculo-squelettique non valorisés fonctionnellement vont engendrer des restrictions et limitations d’utilisation et donc vont entraver l’autonomie et l’indépendance          

Le recouvrement de capacités fonctionnelles optimales est assujetti  à une approche incluant d’office le volet thérapeutique de la réadaptation comme faisant partie intégrante dans l’initiation de tout parcours de soins.

Particulièrement quand il s’agit de pathologies lourdes nécessitant certaines mesures préventives simples avec des objectifs réalisables (en réanimation ou en soins intensifs, chez les polytraumatisés, en cas d’affections rhumatologiques et neurologiques.

Parmi les standards internationaux en matière d’évaluation, de suivi des parcours de soins et de protocoles thérapeutiques, il est traditionnel d’user de différents scores et échelles d’évaluations fonctionnelles et d’autonomie.

Ces échelles d’évaluations fonctionnelles revalorisées à différentes périodes du parcours de soins représentent un outil  d’appréciation et de mesures qualitatives quant au confort et au bien être global d’une personne en situation de limitation de participation.

Ceci bien entendu, rapporté à l’environnement architectural et d’accessibilité correspondants ou contextuels.

Dr Anwar CHERKAOUI : Quel est le rôle des avancées technologiques dans l’amélioration de l’apport de la médecine physique et de réadaptation ?

Dr Noureddine OUDGHIRI IDRISSI : La MPR contribue à prévenir beaucoup d’imprévus en facilitant la capitalisation fonctionnelle.

Il se trouve qu’avec les avancées des investigations technologiques à visée diagnostique et thérapeutique, la domotique et la robotique facilitent l’approche des soins et des prises en charges de patients souffrant de différentes maladies aiguës ou chroniques et font qu’aujourd’hui le volet fonctionnel de la prise en charge des patients est devenu incontournable.

L’intervention rapide du MPR à la phase initiale ou aiguë dans un processus pathologique est essentielle car la santé fonctionnelle est également engagée.

Ceci est d’autant plus légitime et primordial en cas d’accidents vasculaires cérébraux, de pathologies cérébrales, chez les blessés et les pathologies de la moelle épinière, la Sclérose en plaques, les artériopathies oblitérantes, les Myopathies, la Poliomyélite, la maladie de Parkinson, la Spondylarthrite ankylosante et autres rhumatismes chroniques, la Polyarthrite Rhumatoïde, les scolioses et troubles statiques, les souffrances néonatales, les brûlures profondes et étendues, les amputations de membres et toutes autres situations susceptibles de dégradations fonctionnelles

Le médecin physique et de réadaptation (MPR) intervient chaque fois que le pronostic fonctionnel est engagé et ce même dans les hôpitaux et les cliniques, au même titre que l’anesthésiste réanimateur, le chirurgien et l’urgentiste tant le pronostic vital est engagé.            
La MPR a pu se distinguer aussi par son approche des soins concernant toutes les maladies ou situations d’handicaps qui nécessitent des prises en charge en Rééducation Fonctionnelle en coordination avec les auxiliaires de la santé comme les Kinésithérapeutes, les Ergothérapeutes, les Psychologues, les Psychomotriciens,  les Orthophonistes, les Orthoprothésistes et les Podologues,  les Moniteurs de sport spécialisés, les aidants à domicile, ou autres dont les zoothérapeutes. Dans ce sens des référentiels de soins existent.

Pour conclure, plus le médecin physique et  de réadaptation ( MPR) interviendra tôt et agira de manière préventive, meilleure sera la récupération fonctionnelle.
 

Lu 441 fois
Mardi 28 Décembre 2021





Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site