Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





L'espoir de « l’avenir commun africain » plane sur le Siel à Rabat


Les mots sont pleins d'espoir pour un avenir culturel africain commun dans lequel les livres et les noms culturels du continent sont présents dans diverses parties de celui-ci.



Celle-ci s'est déroulée à la salle Rabat Al-Fath, à l’ouverture officielle avec la participation du ministre marocain de la Culture, du ministre sénégalais de la Culture, et du délégué du salon du livre.

Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la Culture et des Sports, a parlé de la « fraternité maroco-sénégalaise » et de l'unité africaine, et a salué la présence du ministre de la Culture et de la Communication du Sénégal, qui préside cette année l'Union africaine.


Le ministre a exprimé son espoir de "développer le concept culturel africain" afin de permettre aux peuples du continent de "se familiariser par la culture avec l'Afrique dans ses différentes langues, cultures et idées", ce qui n'est pas réalisé actuellement.

Après avoir souligné la nécessité de travailler pour donner l'importance qui lui revient au livre, Bensaid a rappelé le fait que « le premier mot révélé dans le Coran est : Lis », soulignant que « la commercialisation de la lecture est importante » et « nous avons besoin d'une stratégie de lecture en Afrique pour que nous nous lisons partout dans nos pays.


Le ministre, en charge du secteur de la culture, a également évoqué la "bataille commune de notre continent pour investir dans nos générations et notre continent". Cette ambition africaine commune était également partagée par Abdoulaye Diop, ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, qui a déclaré que « la priorité du cap sud-sud est la seule option qui nous reste sur le continent ».

Le ministre a évoqué l'expérience sénégalaise au Festival des arts nègres de Dakar, dont est issue la Biennale du Sénégal, qui est désormais "une date crédible, classée troisième pour les activités de ce genre".

Le ministre sénégalais exprimant ses remerciements et sa satisfaction pour « ce dynamisme culturel » au Maroc, le plus grand « effort individuel et collectif des intellectuels » du continent africain en faveur de la culture, qui signifie pour lui « paix et tolérance ».



 






Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 4 Juin 2022

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Juin 2022 - 07:40 Le prix du blé a (enfin) chuté

Mercredi 22 Juin 2022 - 12:36 Le tournant africain

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.