Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






L’hypertension artérielle, une maladie chronique dont il faut prévenir les complications


Interview avec Dr Intissar HADDIYA
Professeure de Néphrologie et auteure / Faculté de Médecine Oujda



Par Dr Anwar CHERKAOUI

l_hypertension_arterielle,_une_maladie_chronique_dont_il_faut_prevenir_les_complications.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (6.3 Mo)

L’hypertension artérielle (HTA) est l’une des maladies chroniques les plus fréquentes dans le monde. Due à une pression élevée du sang dans les vaisseaux sanguins, son caractère souvent silencieux, la rend particulièrement dangereuse.

En effet, si elle n’est pas contrôlée, elle peut-être à l’origine de redoutables complications cardiovasculaires, cérébrales et rénales (infarctus du myocarde, AVC, maladie d’Alzheimer, insuffisance rénale…). Des mesures hygiéno-diététiques seules, ou le plus souvent associées à des médicaments, sont nécessaires pour contrôler la pression artérielle des patients.

Dans cette interview donnée à lodj Médecine et Santé, Dr Intissar HADDIYA, Professeur de Nephrologie à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d’Oujda et Auteure de plusieurs romans, explique les moyens les plus efficaces pour traiter l’hypertension artérielle (HTA) et les moyens de prévenir les complications de cette maladie silencieuse et redoutable
 
Dr Anwar CHERKAOUI : Qu’est ce que la pression artérielle ?

Pr Intissar HADDIYA : Appelée également tension artérielle, la pression artérielle est la pression exercée par le sang contre les parois des artères. Cette pression permet au sang de circuler au niveau des vaisseaux de l’organisme. 

Elle est de ce fait, vitale, car elle permet de transporter le sang, les éléments nutritifs et l’oxygène aux cellules du corps. Lorsqu’elle s’élève, cette pression peut léser les artères et avoir des conséquences néfastes. Elle est généralement exprimée (en mmhg) par deux valeurs :
  • systolique ou maxima
  • diastolique ou minima
Exemple 130/80 mmhg. La pression artérielle normale est inférieure à 140/90 mmhg

Dr Anwar CHERKAOUI : Qu’est ce que l’hypertension artérielle  (HTA)?

Pr Intissar HADDIYA : C’est l’augmentation permanente de la pression artérielle , pouvant être à l’origine de complications et lésions de plusieurs organes (cœur, rein, œil, cerveau, vaisseaux).

Dr Anwar CHERKAOUI : Comment se manifeste l’HTA ?

Pr Intissar HADDIYA: En général, Il n’y a pas de manifestations cliniques caractéristiques de l’HTA. Celle-ci s’accompagne de peu ou pas de symptômes. Ce qui explique que plusieurs patients hypertendus l’ignorent.

Cependant, les patients peuvent présenter les signes non spécifiques suivants :

Fatigue, vertiges, maux de tête, somnolence, essoufflements, bourdonnements d’oreilles, saignements du nez, troubles visuels (papillons devant les yeux), nausées voire vomissements, fourmillements dans les mains et les pieds,…
 
Dr Anwar CHERKAOUI : Qu’est ce qui favorise l’HTA ?

Pr Intissar HADDIYA : L’HTA peut-être déclenchée par un certain nombre de facteurs de risque tels un régime riche en sel, le stress, le tabac, l’alcool, le surpoids, le manque d’activité physique…

Dr Anwar CHERKAOUI : Quels sont les risques encourus par un patient hypertendu non traité ?

Pr Intissar HADDIYA : L’HTA est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Non traitée, elle peut causer des complications cardiaques, vasculaires, cérébrales, rénales…

-Accident vasculaire cérébral (AVC)
-Angine de poitrine
-Infarctus du myocarde
-Insuffisance cardiaque
- Dissection aortique : très grave et potentiellement mortelle
- Insuffisance rénale
- Troubles du rythme cardiaque ; pouvant causer des AVC.
- Artériopathie des membres inférieurs : se manifeste par des crampes à l’effort.
- Troubles cognitifs : perte progressive de mémoire et développement de la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démences.

Dr Anwar CHERKAOUI : Comment traite-t-on l’HTA ?

Pr Intissar HADDIYA : Afin d’équilibrer la pression artérielle, le traitement consiste en :
- Des mesures hygiéno-diététiques ;
- Le traitement des facteurs de risque ;
- Un traitement médicamenteux ;
 
Dr Anwar CHERKAOUI : Quelles sont les principales Mesures hygiéno-diététiques ?

Pr Intissar HADDIYA : Les mesures hygiéno-diététiques devraient être instaurées chez tous les patients. En effet, des habitudes de vie saines, permettent de réduire le risque d’installer  une hypertension artérielle. Ces petits gestes permettent aussi de mieux la contrôler chez les patients hypertendus.

- Une alimentation saine, contenant des aliments riches en potassium tels les fruits, les légumes, et les légumineuses, pauvres en graisses saturées, et privilégiant la consommation de poisson.
-Baisse de la consommation de sel  (apport sodé < 6 g/j): un régime réduit en  sel  est bénéfique, non seulement chez les hypertendus mais également chez les personnes qui ne souffrent pas d'hypertension artérielle.
- Maintien d’un poids normal et réduction pondérale chez les sujets en surpoids ou obèses.
-Exercice physique régulier et lutte contre la sédentarité (un minimum de 30 minutes d’activité physique au moins 3 fois par semaine).
- Éviction du tabac

Dr Anwar CHERKAOUI : Quels sont les Médicaments utilisés dans le traitement de l’HTA ?
Pr Intissar HADDIYA : Le principal objectif du traitement anti-hypertenseur est de baisser le risque de morbidité et mortalité cardiovasculaire à court, à moyen et à long terme, en agissant sur les chiffres tensionnels ainsi que les facteurs de risque réversibles associés.

Il existe plusieurs classes de traitements antihypertenseurs (inhibiteurs calciques, bloqueurs du système rénine-angiotensine-aldostérone, Béta-bloquants, diurétiques…).

Le médecin peut prescrire un, deux, trois ou plus de médicaments en fonction de chaque situation clinique, la présence ou non d’une contre-indication médicamenteuse, ainsi que les effets sur les facteurs de risque.

Il est à noter qu’actuellement il existe des associations fixes de plusieurs médicaments (un comprimé combinant deux ou trois médicaments anti-hypertenseurs). Ces associations fixes simplifient la prise du traitement et favorisent l’observance thérapeutique.

Lu 523 fois
Vendredi 31 Décembre 2021




Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site