Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Le prix de la culture ..


Et si la culture était la mère de toutes les batailles pour bâtir une nouvelle génération sur la base de nouveaux principes , de paradigmes de rupture et d'une philosophie novatrice .



Si l'on laisse de côté les deux dernières années où le Covid a été au devant de l'actualité , le constat est accablant et il nous incite à une réflexion profonde quant à l'état des lieux de la chose culturelle dans notre pays . 
 
Pour commencer , voyons voir de très près les questions qui fâchent :
 
Combien de films marocains ont été réalisés en 2018 ? 
Combien l'état a déboursé comme millions de dirhams pour en payer les frais ? 
Dans combien de salles de cinéma ils ont été projetés ? 
Combien de spectateurs se sont déplacés pour voir ses films ?
Et surtout , finalement , combien d'argent est rentré dans les caisses pour soit-disant rentabiliser l'investissement de départ !?
De la même manière , combien de livres ont été publiés et combien d'exemplaires ont été réellement vendus ? 
Combien d'exposition d'artistes- peintres ont été organisées et combien ont été rentables !?
Combien d'émissions culturelles sont réalisés par nos chaînes de télévision et de radio et avec quelle audience ? 
Combien de troupes théâtrales touchent des subventions du ministère de la culture !? 
Combien de pièces de théâtre sont produites chaque année ? Par combien de troupes ? 
Combien de représentations sont organisées et combien de théâtres et de salles existent à travers tout le Royaume !? 
Y en a-t-il dans chaque région ?
Combien de matières culturelles et artistiques sont enseignées dans nos écoles !? 
Sont-elles vraiment enseignées dans tous les établissements ? 
Combien de centaines de millions de dirhams sont dépensés et gaspillés pour des festivals qui ne rapportent presque rien ?
 
Il faut une culture pour faire un peuple , une révolution culturelle pour mettre sur les rails une renaissance idéologique , une plateforme pour l'épanouissement des mœurs et des esprits à condition d'avoir et d'asseoir une très haute idée de la culture . 
 
Une idée qui se base sur l'émancipation de la création artistique et culturelle par rapport à toute tutelle idéologique et politique  , sur la promotion de la richesse culturelle et du patrimoine artistique loin de toute dépendance matérielle . 
 
Tant que la création culturelle  restera sous perfusion et qu'elle dépendra essentiellement des aides financières de l'état , il y a très peu de chances qu'elle se donne les moyens et la volonté surtout de devenir une industrie florissante et un vecteur de croissance et de développement.
 
Savez-vous qu'en France , il y a une loi qui stipule que lorsqu'un club, une association  qui fait dans le spectacle ou une troupe ne font pas assez de recettes pour survivre en tant qu'entreprise , alors on va directement à la liquidation judiciaire.!?
 
Chez nous, on continue de faire l'aumône et de distribuer les chèques au gré des humeurs des uns ou des amitiés des autres .
 
Il est bien vrai que de la culture à la déconfiture , le tour est vite fait .





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 4 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Août 2022 - 19:39 Succès inconsistant d’Israël à Gaza

Samedi 23 Juillet 2022 - 16:33 Déni de réalité

Billet



Magazine créé avec Madmagz.