Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Les allergies cutanées au soleil, Quoi faire ?




Écouter le podcast en entier :


Dr Mounir SBAÏ Interwieuvé par Dr Anwar CHERKAOUI

La plupart des gens, hommes et femmes, adorent en cette période estivale, s’exposer au soleil. Il faut toujours rappeler : bénéficier du soleil avec prudence et modération. 

Pour plusieurs personnes, les vacances avec soleil, n’est pas si évident que cela. Car, beaucoup souffrent de réactions allergiques aux rayons du soleil. 

Comment les limiter ou les stopper? Les conseils du Dr Mounir SBAÏ, médecin dermatologue ( spécialiste des maladies de la peau ). 

Dr Anwar CHERKAOUI : Pourquoi certaines personnes présentent des allergies au soleil ? 

Dr Mounir SBAÏ : le soleil a plusieurs bienfaits, notamment la synthèse de la vitamine D, booster le moral et permettre l’amélioration de l’état de la peau touchée par certaines pathologies cutanées comme l’eczéma. 
Mais certaines personnes supportent difficilement le soleil et présentent ce qu’on appelle une lucite estivale. Elle peut concerner tous les types de peau. Et certaines sont plus disposées que d’autres, notamment les moins exposées au soleil sont les plus touchées par ces allergies cutanées. Les scientifiques inscrivirent également des causes génétiques et immunitaires. 
Et si les rayons UVA sont les principaux responsables, les UVB constituent des remparts contre les effets néfastes du soleil. 
Mais ce qu’il faut préciser, en bronzant, pour certaines peaux, l’intolérance au soleil est présente dès la naissance ou est acquise au cours de la vie. Pour d’autres peaux, l’intolérance au soleil peut etre transitoire et induite par certains traitements médicaux. 

Dr Anwar CHERKAOUI : Quels sont les principaux signes de l’allergie au soleil ? 

Dr Mounir SBAÏ : Ce sont les rougeurs cutanées qui caractérisent principalement les allergies au soleil. Ainsi, on peut notamment observer une éruption de boutons rouges qui provoquent des démangeaisons et des brûlures sur les zones les plus exposées au soleil : décolleté, épaules, bras, mains et pieds. 

Environ, 10 à 20% des estivants sont concernés par ces allergies au soleil. Et se sont les femmes entre 15 et 35 ans, qui sont le plus touchées, particulièrement au niveau du décolleté. Et cela dès les premiers rayons de soleil qui touchent la peau, 
Il faut savoir, qu’au fil des expositions et du bronzage, la peau s’accoutume et ne réagit plus, mais l’allergie va revenir l’année suivante. 

Cette allergie au soleil ou lucite estivale ou photodermatose, touche également les enfants, en particulier les jeunes garçons au niveau des oreilles. 
Il y’a une forme appelée la lucite polymorphe qui peut toucher n’importe quelle zone du corps ou du visage et se manifeste après chaque exposition dans la saison chaude, d’année en année. De ce fait, elle est plus contraignante pour les personnes qui en souffrent et nécessite par conséquent un traitement médical spécifique. 

Cependant, il faut toujours faire la distinction de cette allergie cutanée au soleil avec certaines réactions cutanées à certaines plantes comme les orties

Dr Anwar CHERKAOUI : les personnes qui présentent ces allergies doivent-elles éviter le soleil ? 

Dr Mounir SBAÏ : il faut préciser que la lucite estivale est bénigne mais qu'elle peut être extrêmement désagréable et parfois douloureuse. De ce fait, le premier réflexe de celles ou ceux qui en souffrent est bien souvent de fuir le soleil. L’éviction solaire est une erreur. Car, le bronzage induit par les rayons UVB est le moyen protecteur qui fait disparaître la lucite. 
Il est donc important de s’exposer, mais pas n’importe comment : Il faut utiliser des soins qui vont permettre à la peau de s’adapter au soleil sans surréagir . 

Dr Anwar CHERKAOUI : Comment faire du soleil un ami plutôt qu’un ennemi ?

Dr Mounir SBAÏ : le meilleur traitement de la lucite estivale bénigne se résume donc à offrir une excellente protection contre les rayons UVA, tout en laissant passer la juste dose de protection des UVB permettant à la peau de bronzer sans déclencher de réactions d’intolérance. 

Pour cela, on peut miser sur des protections solaires spécifiques aux peaux réactives. Ces formules sont conçues pour abaisser le seuil de sensibilité de l’épiderme, et favoriser ainsi leur adaptation naturelle au soleil en stimulant le bronzage. 
Certains soins s’utilisent en préparation sur les zones concernées, environ une semaine avant le début de l’exposition, afin que la peau s’accoutume. 

Et si la peau est allergique aux filtres chimiques entrant dans la composition des crèmes solaires, alors la protection passe par des formules minérales offrant une protection efficace. 

Dr Anwar CHERKAOUI : Quel est le meilleur moyen de se comporter avec le soleil ? 

Dr Mounir SBAÏ : Quand on est  en vacances, il faut se protéger chaque matin, si cela est possible 20 minutes avant l’exposition, avec une crème solaire adaptée à votre peau, à renouveler toutes les heures et après chaque baignade. 

Il faut éviter l’exposition entre 12h et 16h avec protection des zones fragiles ( yeux, visage et épaules).

Le soir, utilisez une crème sans savon pour soulager les tiraillements cutanés et réformer le film hydrolipidique de la peau. 

Si votre peau vous gratte ? Calmez-la en plaçant une poche froide ou un gant humidifié à l’eau froide pour apaiser l’inflammation causée par les démangeaisons.  Tout autre médicament, les anti-inflammatoires ou les antihistaminiques, pour atténuer les réactions allergiques, ne doivent être utilisés que sur avis médical. 

Lu 1220 fois
Mercredi 3 Août 2022





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Août 2022 - 09:00 Tout savoir sur les bienfaits du yoga chaud

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site