Menu

Les élus d’Agadir abandonnent les sourds-muets




Article à écouter en podcast

les_elus_d_agadir_abandonnent_les_sourds_muets.mp3 Conseil d'Agadir - Sourds-muets  (1.27 Mo)

Les élus islamistes d'Agadir ont récemment pris une décision au détriment de plus de 380 personnes sourdes-muettes, qui vont se retrouver à la rue. Les PJDistes de cette ville avaient deux choix : récupérer un bien immeuble dont Agadir est propriétaire, qui abritait jusque-là l’Association de Sauvegarde et de Protection des Sourds, ou priver plusieurs centaines de sourds-muets, dont des enfants en bas âge, d’éducation et de toit.

Ils ont préféré sacrifier le destin de 380 sourds-muets, ainsi que les emplois des encadrants de l’association qui prenait soin de ces personnes. L’information a été rapportée par Al Ahdath Al Maghribia. A quoi serviront ces locaux ? Selon un document officiel cité par le quotidien, le Conseil de la ville va y faire construire un conservatoire de musique. Il a confié ce projet à une une société de développement local. Une explication peu convaincante pour une grande partie de la population d’Agadir, mise en vif émoi par la triste nouvelle.

Mais le pire est le désengagement des élus PJDistes envers l’Association de Sauvegarde et de Protection des Sourds. Si le Conseil promet de trouver un autre local pour abriter l’association et les personnes dont elle s’occupe, ce dernier mentionne dans le même document qu’il ne saurait être tenu pour responsable s’il n’arrive pas à trouver un local à cette association. Finalement, les élus ne s’engagent à rien.

De son côté, l’association, très connue dans la ville pour son action au profit des personnes en situation de handicap, a été désagréablement surprise par cette décision de la ville. Selon Al Ahdath Al Maghribia, elle insiste sur le fait que ces enfants sourds-muets sont les premiers perdants dans cette histoire. Actuellement, elle tente désespérément de dissuader le Conseil de la ville de lui retirer son local, en demandant à différentes parties d'intervenir. C’est son seul et unique recours pour essayer de sauver ces enfants bientôt livrés à eux-mêmes.
 





Rédigé par le Samedi 24 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 20:31 Bientôt un Technopark à Fès



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site