Majorité : Une charte pour intensifier la cohésion gouvernementale


La troïka semble avoir besoin de rassurer l’opinion publique quant aux engagements pris lors de la campagne électorale. Le mot-clé de la réunion de ses leaders, le 4 novembre, était : cohésion gouvernementale.



Les composantes de la majorité ont décidé d'élaborer et de signer une charte de la majorité, qui serait « un cadre institutionnel de référence qui définit les modalités de fonctionnement et de coopération entre les différentes institutions gouvernementales, parlementaires et partisanes ».

Cette réunion s'est déroulée sous la présidence de Aziz Akhannouch président RNI, Abdellatif Ouahbi SG du PAM, et Nizar Baraka SG du parti de L’Istiqlal.  Etaient également présents à cette réunion, la Présidente du conseil national du PAM, ainsi que les présidents des groupes à la Chambre des représentants et à la Chambre des conseillers.

Ce « cadre institutionnel » semble être une réponse aux différentes sorties médiatiques de figures de proue des groupes parlementaires de la majorité qui n’ont pas manqué de laisser percevoir une certaine dissonance dans l’action et la communication des différentes parties prenantes de cette majorité.
 
Les chefs de file de celle-ci ont d’ailleurs annoncé, lors de la réunion tenue le 4 novembre 2021, que cette charte sera signée au courant du mois de novembre. Les participants ont, en outre, «unanimement» convenu que «la parfaite harmonie entre les composantes de la majorité contribuait grandement à gagner du temps pour établir le cadre institutionnel imposé par les exigences constitutionnelles et les normes démocratiques».

Tentative d’apaiser les esprits, ou engagement au maintien de la crédibilité du discours de la majorité, cette initiative a le mérite de « rappeler à l’ordre » les acteurs politiques afin de permettre au Gouvernement tenir le cap avec un seuil d’attente populaire particulièrement élevé eu égare à la conjoncture marquée par les crises sanitaires et économique.
 
La troïka a par ailleurs mis l’accent sur les attentes et les préoccupations des citoyens et assure qu'elle ne tardera pas à apporter des réponses à tous les enjeux sur lesquels elle s'est engagée lors de la campagne électorale ou à celles présentées dans le programme gouvernemental.
 
Les participants à cette réunion ont estimé que la réponse immédiate aux exigences des citoyens dépend de « l'intensification de la coordination entre les composantes de la majorité et de la préservation de l'esprit de consultation, de coopération et d'abnégation », considérant que l'étape nécessite de favoriser l’entente pour faire face à tous les défis.
 
 





Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 5 Novembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2022 - 08:03 Le jusqu’au-boutisme comme trait d’époque

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.