lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other





Nette révision à la baisse des prévisions de croissance de l’économie mondiale

De 3 % prévu il y a six mois, le taux tombera à 1,7 % en 2023


La Banque mondiale revoit ses prévisions à la baisse et écrit noir sur blanc qu’en 2023, la croissance mondiale tombera à 1,7 %, contre un taux de 3 % prévu il y a six mois.
Pour causes, elle renvoie via ses perspectives économiques mondiales, récemment publiées, à l’effet combiné d’une panoplie de facteurs, inflation, hausse des taux, chute des investissements et autres perturbations nées du conflit russo-ukrainien.



Écouter le podcast en entier :


Ce n’est pas tout, cette institution de Bretton Woods pousse le bouchon un peu trop loin en signifiant que « compte tenu de la précarité de la situation économique, toute nouvelle évolution défavorable — comme une inflation plus élevée que prévu, une hausse brutale des taux d'intérêt pour la contenir, une résurgence de la pandémie de COVID-19 ou une escalade des tensions géopolitiques — pourrait faire entrer l'économie mondiale en récession ».

En attendant de quoi sera fait demain, la Banque mondiale anticipe un taux de croissance de l'économie mondiale de l’ordre de 2,7 % en 2024. Elle anticipe aussi un ralentissement marqué et généralisé, dans la mesure où ses prévisions sont revues à la baisse pour 95 % des économies avancées et près de 70 % des économies de marché émergentes et/ou en développement.

Lequel ralentissement affecterait, au cours des deux prochaines années, la croissance du revenu par habitant dont l’impact risque d’entraîner une augmentation de la pauvreté et freiner tout développement.

Et c’est d’ailleurs ce que formule M. David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale en mettant l’accent sur le fait que "les économies émergentes et en développement connaissent depuis plusieurs années une croissance en berne en raison d'un lourd endettement et d'investissements insuffisants, car les capitaux mondiaux sont absorbés par les économies avancées confrontées à des niveaux de dette publique extrêmement élevés et à des taux d'intérêt en hausse. La faiblesse de la croissance et des investissements des entreprises aggravera les reculs déjà dévastateurs en matière d'éducation, de santé, de réduction de la pauvreté et d'infrastructures, ainsi que les nécessités liées au changement climatique. "

En conclusion,, cette révision retient qu’ "au terme de l’année 2024, les niveaux de PIB dans les économies émergentes et en développement resteront inférieurs d'environ 6 % aux prévisions antérieures à la pandémie ". Et que même s'il est probable que l'inflation mondiale se modère, elle demeurera supérieure aux niveaux d’avant Covid.

Quelques chiffres de cette révision de perspectives

Les toutes dernières Perspectives économiques mondiales publiées par la Banque mondiale fournissent des chiffres traitant de ce que serait, en 2023, le niveau de croissance par grands espaces économiques.
De cet exercice, l’on retiendra que :

La croissance des économies avancées devrait chuter de 2,5 % en 2022 à 0,5 % en 2023.

Aux États-Unis, la croissance devrait tomber à 0,5 % en 2023 ; ce taux, inférieur de 1,9 point de pourcentage par rapport aux prévisions précédentes, constituera, selon la Banque mondiale, la plus faible performance enregistrée par ce pays depuis 1970, en dehors des épisodes officiels de récession.

En zone euro, la croissance devrait être nulle, ce qui correspond à une révision à la baisse de 1,9 point de pourcentage.

La Chine devrait enregistrer une progression de 4,3 % en 2023, soit 0,9 point de moins que les prévisions précédentes.

Au niveau des économies de marché émergentes et en développement excluant la Chine, la croissance devrait ralentir de 3,8 % en 2022 à 2,7 % en 2023. La Banque mondiale attribue cette chute à une demande extérieure nettement plus faible conjuguée à une forte inflation, des dépréciations monétaires, un resserrement des conditions de financement et d'autres difficultés intérieures.





Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 16 Janvier 2023

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 15:35 99 Luftballons

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.