Menu

Un Marocain, un vaccin contre tous les Covid et vers le prix Nobel !

MRE Anti Covid : Apres Moncef Slaoui, le Professeur Lbachir BenMohamed


Avec son vaccin contre tous les types du Coronavirus , le Professeur Lbachir BenMohamed, immunologiste d’origine marocaine, à la tête d’un laboratoire d’immunologie cellulaire et moléculaire affilié à l’université de Californie, projette de débuter les essais cliniques d’ici fin 2021, et espère “aboutir à un vaccin universel pour protéger l’humanité”



Les citations les plus importantes

“Le Covid-19 n’est ni la première ni la dernière pandémie causée par un coronavirus”, prévient vendredi le Pr Lbachir BenMohamed au micro d’Europe 1.

'”Au lieu de se focaliser à développer un vaccin contre seulement le Covid-19, nous avons anticipé les pandémies à venir pour aboutir à un vaccin universel et protéger l’humanité”.

“La question n’est pas de savoir si ça va se produire, mais quand ça va se produire”

“Le vaccin universel sera capable de soigner tous les types du Coronavirus” et pas seulement le virus SARS-CoV-2, à l’origine de la pandémie qui frappe le monde entier depuis un an.

“Le Covid-19 n’est ni la première ni la dernière pandémie causée par un coronavirus. Il n’est pas impossible de voir dans les prochaines années, par exemple, un Covid-25 ou un Covid-30”

“Tous les vaccins actuels, Pfizer, AstraZeneca, Moderna, Johnson&Johnson, sont à base de la seule protéine Spike. Notre vaccin universel est à base de  25 protéines”

“On est dans la phase des pré-cliniques. On a 15 vaccin candidats qu’on teste sur les souris. On les immunise et on les expose après à des variants du coronavirus pour voir lequel de ces 15 vaccins va mieux protéger. Le meilleur vaccin passera aux essais cliniques fin 2021 ou plus tard début 2022”

“L’année 2020 est l’année révolutionnaire des vaccins grâce aux avancées sur l’ARN messager”. “C’est possible de développer des vaccins en six mois comme pour les vaccins Pfister ou Moderna”.
 
“Le dénominateur commun de tous les virus de ces dernières années est qu’ils sont tous issus de la chauve-souris qui est un réservoir de pathogènes. La chauve-souris, contrairement à l’homme, a un système immunitaire très faible. Tous les virus y restent donc pour de longues années”

Source : atlasinfo.fr




La rédaction


Rédigé par La rédaction le Dimanche 28 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Avril 2021 - 01:49 La monétisation des complexes



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté