Menu

Un Sahel sans fin, la France abdique...




un_sahel_sans_fin.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (5.06 Mo)

Alors que Biden est dans les parages 
 
Et si le "Timing" n'était pas anodin? Une lecture de trop ? Alors que l'Amérique de Biden est en Europe, la France de Macron, elle, s'en va en Afrique...
 
Si le Démocrate en chef, engage une tournée " Select" au slogan fin prêt : Tous unis contre la dictature ou la Chine, pour dire les choses en anglais, pas trop bête pour tacler  la Russie, sitôt tombé dans les filets de Pékin, mieux vaut un ennemi que deux...
 
Preuve en est, ce Gazoduc russo-allemand saboté, gracié par Washington, un cadeau fin-mandat de Merkel, que Biden ne visitera pas...
 
Une Allemagne boudée, une Allemagne au sort Français, balayée de l'agenda-visite.
 
C'est fini Trump...Biden réserve son " Elbow shake " à Boris d'Angleterre, loin de toute idée "européenne".
 
Le Mali fâche, mais pas le Tchad...
 
 Alors que le "comprend qui pourra"  foisonne, Macron s'affaire du Sahel, met fin à l'opération Barkhane.
 
Une "aura" diplomatique qui se fripe . Aux yeux de l'Oncle Sam, la France veut "aussi" être ailleurs...un gendarme à sa taille.

Sauf que la "démocratie" Française s'essouffle et se retire. huit ans d'acharnement, un coup d'épée dans l'eau ? 
 
Car à bien écouter Macron, surgit un discours "défaitiste" : " Soutenir un état qui retombe dans l'anomie..." et de conclure plus loin " Un travail sans fin..."
 
Est-ce réellement cette lassitude-goutte-de-fiel qui fait plier l'armée française? Ce coup d'état malien ? Ce colonel en tête d'un pays désarticulé ? Soutenu par le CEDEAO ?
 
Ah la belle affaire ? Tout ça pour ça ? Ceci dit, d' "où" le Tchad est-il une démocratie ? Déby, tué ces temps derniers,  30 ans au pouvoir, grand ami de France, un bel exemple ?
 
Déjà vu !
 
De retour au  Mali ! Mali  qui en 2013 appelle à l'aide, mais se refuse de s'aider lui-même ?
 
Suite à quoi Macron enchaine "Stabilité politique" et " non-substitution de la France à l'État", deux éléments  clés.
 
N'est-ce pas qu'en 2014, François Holland, tiraillé entre le "oui" ou le "non" d'une opération  militaire en Lybie, dit plutôt "oui" à une solution politique ?
 
Une Lybie, accusée d'armer-embrigader des terroristes actifs au Sahel.  Sarkozy-BHL, dans leur frénésie incursive, pour une Lybie désarçonnée,   ont-ils inhibé le "oui"  d'une intervention ? 
 
Sollicité pour prêter main forte au Mali, Holland dit "oui", l'armée française perd 51 soldats en huit ans, pour que le Mali, au bout des massacres, envisage de s'attabler et l'ennemi terroriste ?
 
Pour Macron, c'est un coup de trop. Toutefois, le retrait est graduel , une coalition spéciale prendra le relais. 
 
Pour un second mandat ? 
 
Et si calcul politique il y a ? Macron en fin de cycle veut-il briller de quelque nouveauté ?
 
 rompre un statuquo qui s'éternise, suscite colère et mécompréhensions ? Un déploiement couteux, incursif ?
 
De ceux pour qui, la France se devrait occuper de la France, s'astreindre à protéger, au besoin, ses intérêts en Afrique, comme ses exploitations minières en Niger... 
 
Oui mais le Niger, c'est le Sahel ! Oui mais le Niger au besoin ! sans excès de zèle...
 
Un calcul politique où Macron se droitise ? Devrait-on pour seconder cette hypothèse, multiplier les indices ?  En sus du retrait, Macron, ouvrit un second dossier...de droite : L'immigration 
 
Ce n'est pas souvent ! Cheval de bataille du Front national, qui, de même, voit d'un oeil mauvais une "France interventionniste".
 
y-a-t-il une affaire dans l'affaire ? 





Hicham Aboumerrouane
Je ( encore une fourberie grammaticale...le « ça » serait plus honnête...) suis un... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 11 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juin 2021 - 11:41 RN : La claque des régionales




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site