Menu

Une avancée prometteuse : le vaccin contre l’obésité et les inflammations intestinales


Décidément, la valse des vaccins n’est pas prête de se terminer. Des chercheurs annoncent pour bientôt « un nouvel arrivage » de vaccins contre l’obésité et les maladies intestinales chroniques.

Si ces vaccins sont encore en cours de test sur la souris, l’équipe de chercheurs français qualifient cette stratégie vaccinale de prometteuse, puisque le procédé marche. C’est ce qui est publié dans la revue Nature Communications du mois de décembre 2020.



Une avancée prometteuse : le vaccin contre l’obésité  et les inflammations intestinales
une_avancee_prometteuse_le_vaccin_contre_l_obesite_et_les_inflammations_intestinales.mp3 mp3  (2.97 Mo)

Les auteurs de la recherche, issus de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) à l’Institut Cochin (Paris), affirment que ce vaccin est agirait dans la lutte contre les pathologies lourdes.

Autrement dit, il cible les maladies inflammatoires de l’intestin, dont  la maladie de Crohn et les personnes souffrant de surcharge pondérale.

La maladie de Chrohn est une inflammation du tube digestif qui se caractérise par de fortes diarrhées et des douleurs abdominales. Cette affection est  handicapante et constitue une souffrance au quotidien.

La stratégie du vaccin

La stratégie du vaccin envisageable chez l’homme est étroitement liée au microbiote intestinal, autrement appelée, flore intestinale, qui n’est autre que l’ensemble des micro-organismes du tractus digestif humain. Son  utilité est notre protection contre les agents pathogènes et les déchets toxiques. D’ailleurs, d’autres chercheurs avaient, auparavant, mis en exergue le lien entre microbiote et affections intestinales.

Selon les chercheurs, « Les patients atteints de ces maladies disposent généralement au sein de leur flore intestinale d’une diversité bactérienne inférieure à la normale. En plus, chez ces mêmes patients, on observe souvent la présence d'une bactérie en excès exprimant la flagelline, une protéine qui favorise la mobilité bactérienne ». La présence de bactéries exprimant la flagelline dans le microbiote serait associée à des troubles métaboliques.
 
Les experts ont aussi émis l’hypothèse d’une corrélation entre l’usage abusive d’antibiotiques, et d’une consommation d’additifs alimentaires, avec l’agression du microbiote responsable de maladies métaboliques, telles que l’obésité et le diabète.

Pour revenir au vaccin, il «  agirait en modifiant les bactéries de cette flore intestinale, afin de protéger les muqueuses ». Pour cela, la flagelline a été directement injectée dans l’abdomen de souris. Cette action a stimulé leur production d'anticorps  anti-flagelline, déjà naturellement présents dans leur organisme. Et en effet, les scientifiques ont observé que les rongeurs vaccinés avaient dans leur ventre moins de bactéries produisant la protéine, ce qui les protégeaient de l’inflammation.

Par ailleurs, il est intéressant de savoir que de plus en plus de nutritionnistes prescrivent des probiotiques, des traitements complémentaires pour prévenir et traiter la diarrhée infectieuse (gastroentérite et tourista), ou pour soulager les symptômes du syndrome de l’intestin irritable ou  traiter l’infection par Helicobacter pylori.

Bouteina BENNANI


Lu 46 fois
Mardi 29 Décembre 2020




Journaliste professionnelle. 30 ans d'expérience à L'Opinion. Actuellement journaliste à Radio Web... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





Magazine créé avec Madmagz.




L'ODJ WEB MAG




Partager ce site