Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search







5 piliers pour une Smart City de succès


Du nomadisme à l’agriculture, de la mécanique à l’industrie et, désormais, au numérique ; le style de vie de la race humaine a connu plusieurs transitions. Aujourd’hui, pour la 1ère fois dans l’histoire, la majorité de la population mondiale vit dans des villes et la proportion des citadins va encore augmenter inexorablement. Ainsi, la ville est devenue la référence en matière d'habitat humain. C’est l'intelligence avec laquelle nous construisons, gérons et exploitons les villes qui sera un facteur influençant l'avenir de l'humanité.



Par Samah Najmi

Du nomadisme à l’agriculture, de la mécanique à l’industrie et, désormais, au numérique ; le style de vie de la race humaine a connu plusieurs transitions. Aujourd’hui, pour la 1ère fois dans l’histoire, la majorité de la population mondiale vit dans des villes et la proportion des citadins va encore augmenter inexorablement. Ainsi, la ville est devenue la référence en matière d'habitat humain. C’est l'intelligence avec laquelle nous construisons, gérons et exploitons les villes qui seront un facteur influençant l'avenir de l'humanité
 

L’ère de la Smart City est arrivée :  
 

La gouvernance des villes (réglementations, politiques, infrastructures physiques et digitales) repose sur des modalités de prise de décision dans le sens de gérer un mélange hétéroclite d'éléments hérités, bricolés au fil des décennies, voire des siècles. Avec l’amplification de l’urbanisation, cette mission est devenue de plus en plus chalengeuse ; de ce fait, intervient la technologie donnant naissance au concept Smart City. 
 

Une Smart City réfère à une ville dans laquelle les dirigeants municipaux s'appuient sur l'utilisation de nouvelles stratégies qui intègrent les technologies digitales avec des business models adaptés et la big data (la collecte et l'analyse des vastes quantités de données générées par l'Internet des objets) pour améliorer considérablement l'efficacité des villes et la façon dont elles fournissent des services à leurs citoyens. 
 

Sur quoi alors se repose une Smart City ? 
 

Les piliers sur lesquels se repose une Smart City peuvent être regroupés en 5 éléments clés :  
 

  1. Perspectives mondiales et volonté politique : 


Les dirigeants des villes intelligentes, tout comme leurs contreparties du secteur privé, sont amenés à comparer leurs villes aux meilleures, notamment en ce qui concerne le recours aux technologies digitales dans le cadre du fonctionnement des villes et de la fourniture de services urbains. Les villes doivent aussi faire preuve de volonté politique pour déplacer le travail vers des lieux où il peut être effectué plus efficacement. Certaines villes, par exemple, proposent des services de gestion à distance (tels que la surveillance des infrastructures). Il est nécessaire de se comparer avec les grandes Smart Cities et d’étudier leurs modèles de gestion afin de tirer profit de leur expérience et expertise en matière de Smart City. 
 

  1. Normes intelligentes : 


Une Smart City est appelée à établir des normes radicalement avancées pour garantir l'utilisation efficace de la technologie dans la prestation des différents services comme dans la gestion de problèmes civiques complexes. Par exemple, une ville pourrait établir des normes pour toutes les nouvelles infrastructures de la ville (lumières, parcomètres, chasse-neige et bâtiments) dans le but qu’elles soient équipées de capteurs permettant de contrôler les performances et de signaler quand une maintenance est nécessaire. De même, une ville peut choisir encore d'établir des normes de l’Open Data pour les divers services urbains ; et ceci dans le but de permettre une économie de l'innovation axée sur les applications de services urbains, qui veille à ce que les acteurs principaux de la ville aient facilement accès à la data sur les transports publics, la consommation d'énergie, la circulation, la criminalité, etc. 
 

  1. Réglementation intelligente : 


Les autorités municipales doivent aussi faire preuve de volonté politique pour imposer, par voie réglementaire, l'utilisation des technologies intelligentes tout en préservant la sécurité et la vie privée des citoyens.  
 

Cependant, les villes devront également mettre en place un cadre réglementaire plus complexe pour traiter les questions complexes de responsabilité, de sécurité et de respect de la vie privée. Par exemple, lorsqu'un fournisseur de services surveille une maison intelligente à l'aide d'une technologie vidéo et de capteurs, quelle part de ces données a-t-il le droit de vendre et monétiser ? Dans ce sens, les villes doivent aussi examiner les liens inattendus entre la réglementation traditionnelle et son effet sur la technologie.
 

  1. Partenariats public-privé : 
     

Les villes doivent s'appuyer sur des partenariats public-privé (PPP) pour construire et exploiter les infrastructures physiques et digitales, en raison notamment des budgets municipaux, étatiques et fédéraux de plus en plus restreints par rapport aux énormes besoins mondiaux en infrastructures.  

En effet, les PPP efficaces peuvent tirer profit de la capacité du secteur privé à prendre des risques et de son accès au financement, tout en veillant à ce que les aspects économiques de l'opération servent toujours le bien public. 
 

  1. L'innovation locale : 
     

L'encouragement d'une économie locale de l'innovation est aussi un des piliers du succès de la Smart City. Dans un avenir à forte intensité technologique, la croissance de l'emploi et du PIB dépendra de l'incubation régulière de nouvelles entreprises innovantes qui se développent et se mondialisent. Précisément, les villes peuvent encourager l'innovation locale en investissant dans l'éducation technologique, en créant des incubateurs de start-ups en partenariat avec le secteur privé et en les aidant à accéder au financement. Elles peuvent également inciter les partenariats entre les établissements d'enseignement et les start-ups, ce qui peut impliquer, à titre d’exemple, qu'une université fournisse un espace physique ou un mentorat à une nouvelle entreprise prometteuse. De même, elles sont tenues d'encourager les entreprises qui s'attachent à résoudre les problèmes urbains (circulation, criminalité, économies d'énergie) en s'appuyant sur la technologie, par le biais d'incitations fiscales et d'autres mécanismes de soutien. 

 

Les villes façonneront notre avenir et nous ne pouvons plus nous contenter de les laisser évoluer de manière hasardeuse. Au cours de ce siècle, nous devons moderniser les villes du monde en les rendant intelligentes grâce à l'utilisation de la technologie digitale et celà, en veillant à ce que les piliers fondamentaux sont bien mis en place pour soutenir cette transformation digitale

 Article en partenariat avec Welearn

 

Vendredi 13 Mai 2022


Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.