Menu

La psycho-éducation : Pour mobiliser les ressources internes du patient


L’équipe de spécialistes de lodj médecine et santé, vient d’être rejoint par deux psychologues: Zineb BENNANI et Soukaina ETTAJE. Dans cette première contribution écrite conjointement par nos deux spécialistes, il est question de la psycho-éducation ou l’éducation thérapeutique, qui fait appel aux ressources internes de chaque patient, pour en faire un partenaire essentiel dans sa propre prise en charge thérapeutique



Par Zineb BENNANI et Soukaina ETTAJE Psychologues Cliniciennes

Zineb BENNANI et Soukaina ETTAJE
Zineb BENNANI et Soukaina ETTAJE
L’éducation, cet élément phare orientant nos vies, contribue fortement à notre développement tant sur le plan moral qu’intellectuel ou encore social. Cette notion, permettant d’acquérir et de réunir un ensemble d’outils et de ressources , s’introduit à différents domaines. Parmi ces derniers, nous retrouvons l’éducation sanitaire qui constitue la prévention, la sensibilisation et les actions nous menant à préserver notre santé.

Il est nécessaire de rappeler que l’état de santé est un équilibre entre plusieurs fonctions notamment l’aspect organique , émotionnel, psychologique et social .

En tant que psychologues cliniciennes, le domaine clinique, reposant sur l’observation ainsi que l’évaluation psychologique de l’individu, nous mène au constat d’un chevauchement entre les ateliers psychoéducatifs et l’éducation sanitaire.

La psychoéducation, autrement dit l’éducation thérapeutique, intervient comme moyen de prévention, d’instruction et d’intervention dans le secteur de santé. Celle-ci a pour objectif d’accompagner le patient vers l’acquisition d’informations relatives à sa pathologie, vers la compréhension de ses perturbations psychiques ou encore vers l’appropriation de nouveaux moyens et compétences d’auto-soins permettant une amélioration de son quotidien.

Dans cette perspective, le patient contribue en devenant actif dans son processus de soin et de prise en charge de sa maladie. Il n’est plus simplement « porteur » de sa maladie mais « acteur » dans sa prise en charge ; D’où l’importance de lui fournir les informations nécessaires à une bonne maitrise de sa maladie. En effet, la psychoéducation s’intéresse à conserver et à mobiliser les ressources du patient de manière à moduler son fonctionnement journalier influencé par sa maladie ; Cela en mettant en place des stratégies d’adaptations adéquates (Ex : gestion du stress, résolution de problèmes, habiletés de communication, régulation et contenance émotionnelle).

Les notions transmises à travers la psychoéducation incluent toutes les informations nécessaires à une bonne connaissance de la maladie , des différents traitements existants et des enjeux de l'observance thérapeutique. Ces informations permettent également au patient de surveiller les possibles symptômes précoces et de prévenir toute éventuelle rechute. De plus, il existe également des programmes psychoéducatifs qui s’adressent aux aidants ou accompagnateurs dont l’objectif est d’améliorer la communication avec le patient et les connaissances relatives à la maladie.

Sur le plan psychologique, la psychoéducation, en transmettant l’information de manière personnalisée , contribue à l’exploration des émotions générées par les difficultés quotidiennes liées à la maladie ou au renforcement de l’estime de soi si impactée…De plus, la notion de deuil peut apparaitre dans de ce cas de figure comme étant une sorte de rupture avec l’état de santé antérieur.

Assimilation par le patient des causes et effets de sa maladie sur son organisme.

Quant au plan comportemental, il s’agit plutôt de modifier ou diminuer les croyances et les stéréotypes sur la maladie en question, ainsi que la stigmatisation ou l’auto-stigmatisation qui peut en découler.

Sur le plan social, les ateliers psychoéducatifs, notamment effectués en groupe, contribuent à  la diminution de la solitude et au soutien émotionnel groupal à travers le  partage des expériences similaires et le laisser libre cours à la parole.

Par ailleurs, il est indéniable qu’il existe toute une panoplie d’informations notamment celle concernant la santé mentale sur Internet. Néanmoins, une psychoéducation ciblée à travers un cadre contenant et sécurisant se révèle fortement adaptée à la problématique.
Dans un monde conciliant maladie et bien être , compréhension et appréhension, la prise en charge psychologique de toute maladie est telle une canne de marche servant d’appui à  maintenir son équilibre. En effet, les caractères aléatoires d’une maladie bouleversent la trajectoire d’une vie entrainant la nécessité de s’adapter à de nouveaux comportements.

C’est-à-dire à modifier les conduites du patient et les réorganiser de manière adéquate, ce qui suscite donc une rupture avec les habitudes de vies antérieures.

Une prise en charge psychologique et plus précisément psychoéducative contribue fortement à toute nouvelle adaptation. Cependant, il est nécessaire de combiner une prise en charge thérapeutique et médicale afin d’élaborer tous les aspects et mécanismes mis en avant tout au long d’une maladie.

L’éducation thérapeutique (La psychoéducation) ainsi que l’éducation sanitaire se rejoignent dans l’optique d’améliorer les répercussions de la maladie sur la qualité de vie des personnes atteintes ainsi que de cesser à se limiter à la maladie surtout lorsqu’il s’agit d’une maladie ou d’un trouble chronique.

Le caractère chronique de toute maladie devient partie intégrante de l’identité. Une nouvelle partie dont l’individu est mené à en prendre conscience et suite à laquelle il s’adaptera. D’où l’importance d’une éducation thérapeutique.

Suite à notre début d’expériences professionnelles, une demande accrue, relative aux prises en charge psychoéducatives, se révèle de plus en plus présente. D’ailleurs, comme souvent évoqué « L’éducation est la clé du développement » ;

C’est pourquoi avant d’entamer une prise en charge psychologique, une éducation thérapeutique se montre fondamentale de manière à permettre au patient d’assimiler les répercussions, les causes et effets de sa maladie sur l’ensemble de son organisme.
 
Nécessite d’une prise en charge médicamenteuse et d’un suivi psychologique

Au terme de cet article, nous rappelons que les conséquences de toute pathologie peuvent se manifester sur le plan psychologique, comportemental, social et économique. Contrairement aux croyances stéréotypées, une souffrance ne se traite pas uniquement par une prise en charge médicamenteuse mais nécessite également un suivi psychologique. Selon les avancées scientifiques, il a été démontré qu’une complémentarité entre la prise en charge psychologique et médicamenteuse constitue le fruit à d’une évolution et d’une amélioration nette de l’état de santé du patient.

Par ailleurs, nous croyons humblement que tout repose sur le début de la maladie et son type de prise en charge incluant psychologique et médicamenteuse. Les soignants sont menés à manifester  chez leur patient un état d’esprit adaptatif pour le reste de leur existence. Le soutien apporté est présent pour les accompagner psychologiquement et surtout pour leur donner les moyens de faire face à la maladie. N’oublions pas que l’écoute seule ne suffit certainement pas mais qu’elle est primordiale autant auprès des patients et de leur entourage.

De plus, l’éducation thérapeutique qui joue un grand rôle dans le suivi thérapeutique et psychologique connait une prémisse de modernisation suivant l’aire actuelle. Suite au changement relatif à la situation sanitaire qui a bouleversé le monde entier depuis Mars 2020 ; À travers une sollicitation et actualisation  des moyens technologiques déjà existant, sommes-nous donc prêts à mettre en place une digitalisation de l’éducation sanitaire et thérapeutique dans un futur proche ?

Par Zineb BENNANI et Soukaina ETTAJE
Psychologues Cliniciennes

Lu 648 fois
Jeudi 22 Juillet 2021




Dr Anwar CHERKAOUI

Dans la même rubrique :
< >
 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG