Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Le ministre nigérian du pétrole explique les projets de gazoducs avec le Maroc et l'Algérie


Timipre Sylva a révélé un certain nombre de projets de gazoducs, que son pays a commencé à mettre en place en coopération avec des pays "voisins", notamment le Maroc et l'Algérie.



 
Le ministre nigérian a déclaré que le Nigéria œuvrait à la construction de deux gazoducs pour transporter du gaz, l'un dirigé vers l'Algérie et l'autre vers le Maroc, notant que celui destiné à l'Algérie sera dédié à l'approvisionnement du reste de l'Afrique, tandis que le second vers le Maroc ciblera l'Europe.

Le ministre a ajouté, dans un communiqué en marge de sa participation au Sommet du gaz qui se tient actuellement à Dubaï , que le Nigeria a commencé à développer le gazoduc vers l'Algérie, en plus du gazoduc qui passera par le Maroc via le Ghana, le Sénégal et d'autres pays, ce dernier chantier titanesque a actuellement atteint le Ghana.

Sylva a souligné l'intention de son pays d'accélérer les investissements pétroliers et gaziers, malgré les pressions auxquelles sont confrontés de nombreux pays pour abandonner leurs projets dans les énergies fossiles, expliquant que son pays, en tant que membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), n'est pas particulièrement préoccupé par les prix du pétrole brut, et considère 70 $ à 75 $ le baril un juste prix.
 
Timbri Sylva a poursuivi «le Nigeria vise à transférer du gaz à l'Algérie, à travers le pipeline direct, et travaillera pour convenir avec l'Algérie pour transférer du gaz au reste des pays africains, et d'autre part, le gazoduc passant par le Maroc a pour destination l'Europe ».
 
Pour rappel, le Maroc et le Nigeria avaient lancé le projet du gazoduc régional en 2016, il devrait s'étendre sur une longueur d'environ 5 660 kilomètres, et il sera construit en plusieurs étapes pour répondre aux besoins croissants des pays qu'il traversera pour atteindre l'Europe.
 
Le pipeline passera par le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Sénégal et la Mauritanie. Le coût du projet dépasse 25 milliards de dollars, et le nouveau pipeline devrait transporter entre 30 et 40 milliards de mètres cubes par an.

Jeudi 23 Septembre 2021


Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.